dans

Ligue 1 : le PSG devra faire sans ses supporters à Lyon

Une décision difficile à digérer pour les supporters pacifistes

Pas de supporters du PSG à Lyon. Icon Sport
Pas de supporters du PSG à Lyon. Icon Sport

Dans le cadre du match de Ligue 1 opposant l’OL au PSG, dimanche 9 janvier à 20h45, un arrêté du ministère de l’Intérieur interdit le déplacement des supporters parisiens au Groupama Stadium. Plus

Pas de supporters du PSG au Groupama Stadium

Malheureusement pour le PSG, il faudra faire sans le soutien de ses supporters à Lyon, dimanche 9 janvier, lors du choc de Ligue 1 face aux Gones. La jauge de 5.000 personnes induisait déjà aux supporters parisiens de ne pas être trop nombreux. Mais le ministère de l’Intérieur a finalement tranché dans le vif. Les fans du PSG ne pourront se rendre au Groupama Stadium en raison d’un « risque réel et sérieux d’affrontements entre les supporters des deux clubs », selon l’arrêté ministériel paru dans le Journal Officiel. Pour rappel, l’OL a demandé à pouvoir jouer devant 20.000 personnes au lieu des 5.000 autorisés

Le match aller au Parc des Princes était à guichet fermé. (Icon Sport)
Le match aller au Parc des Princes était à guichet fermé. (Icon Sport)

« Le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du Paris-Saint-Germain ou se comportant comme tel, est interdit entre les communes de la région Ile-de-France, d’une part, et les communes de Décines-Charpieu, Meyzieu et Lyon (Rhône), d’autre part », ajoute l’arrêté du ministère de l’Intérieur. Le message est clair : les institutions les plus hautes de l’Etat ne veulent pas revivre d’énièmes affrontements cette saison. Des supporters du PSG et de l’OL ont leur part de responsabilité dans des incidents récents, notamment ceux du match Paris FC-OL en Coupe de France, et l’objectif est d’éviter que cela recommence.

Les supporters parisiens, « source de troubles » ?

S’il faut éviter en toute bonne foi de faire des amalgames concernant les groupes de supporters, l’arrêté ministériel, lui, n’hésite pas à tacler les supporters parisiens. Les déplacements du PSG seraient « fréquemment source de troubles à l’ordre public » selon le Journal Officiel. Des propos qui ne devraient pas réjouir les groupes de supporters pacifistes. En outre, les supporters lyonnais font eux aussi l’objet d’une réflexion autour de leur intégrité dans les stades.

Certains supporters du club de Jean-Michel Aulas feraient « fréquemment la preuve de leur comportement violent, manifesté aux abords et dans l’enceinte des stades » selon l’arrêté du ministère de l’Intérieur. Là aussi, les propos sont forts et risquent de faire réagir les dirigeants lyonnais. En tout cas, le ministère de l’Intérieur ne cache pas sa crainte vis à vis d’éventuels affrontements entre les deux groupes de supporters. C’est pourquoi tous déplacements des supporters du PSG seront proscrits pour ce choc de la Ligue 1.

En effet, le match de dimanche soir 9 janvier pourrait être le lieu propice à des affrontements. La rencontre pourrait être « marquée par une forte volonté de revanche de la part des supporters des deux équipes ». Pour rappel, de graves violences avaient eu lieu à la mi-temps du match Paris FC-OL dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France. Il s’était avéré que des supporters du PSG identifiés s’étaient introduits dans l’enceinte de Charléty et avaient participé aux affrontements avec les ultras lyonnais.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires