in

CdF : Le PSG s’offre Monaco en finale grâce à un grand Kylian Mbappé !

Le résumé et les buts de cette finale.

Kylian Mbappé passeur, Icardi buteur en finale face à Monaco (iconsport)
Kylian Mbappé passeur, Icardi buteur en finale face à Monaco (iconsport)

Toujours engagés dans une course folle en Ligue 1, avec un titre encore possible pour le PSG et l’AS Monaco, Parisiens et Monégasques se retrouvaient en finale de la Coupe de France, ce mercredi 19 mai. Un choc attendu pour plusieurs raisons. Déjà, parce qu’il s’agissait d’une finale et d’un palmarès à enrichir pour les deux équipes. Aussi, cela représentait éventuellement le seul trophée possible à remporter cette saison pour les deux équipes. Et c’était également l’opportunité pour le PSG, déjà battu à deux reprises par Monaco ces derniers mois, de remettre les pendules à l’heure.

Le PSG de Danilo Pereira voulait remettre les pendules à l'heure contre Monaco. Icon Sport
Le PSG de Danilo Pereira voulait remettre les pendules à l’heure contre Monaco. Icon Sport

Sans un Neymar finalement bel et bien suspendu malgré l’appel de ses dirigeants auprès de la FFF, le PSG débutait la rencontre avec une attaque composée de Di Maria, Icardi et Mbappé. Côté monégasque, du grand classique avec notamment un duo offensif composé de Volland et Ben Yedder. Le Stade de France, malheureusement orphelin de ses spectateurs, nous offrait un match tendu durant les premières minutes. Une possession en faveur du PSG mais peu de ballons dans les surfaces, des duels partagés… Il ne fallait que des erreurs individuelles pour permettre aux deux équipes de devenir dangereuses.

Mbappé, encore et toujours

Et malheureusement pour Monaco, la première était fatale. Trop détendu sur une passe de son gardien, Disasi manquait son contrôle et se faisait chiper le ballon par Mbappé. L’international français n’avait ensuite qu’à décaler Icardi, seul face au but (0-1, 19e) !

Une ouverture du score offerte sur un plateau par les Monégasques, pourtant bien en place depuis le coup d’envoi. Ben Yedder et les siens tentaient alors de poser le pied sur le ballon et d’inquiéter Keylor Navas. Sauf qu’à part un ballon flottant sur un coup franc de Golovin (38e), le portier parisien n’était absolument pas inquiété jusqu’à la pause.

Une réaction à la hauteur pour Monaco ?

Menée au score et pourtant si efficace depuis quelques mois, l’AS Monaco avait énormément de mal à prendre le dessus face à un bloc parisien bien en place. Ben Yedder arrivait à se mettre, pour une fois, en bonne position face à Navas, mais il était signalé hors-jeu (51e). L’international français était même rapidement remplacé par Jovetic (60e). Gelson Martins faisait également son entrée en jeu et trouvait la barre transversale de Navas sur un centre dévié (69e). Globalement, les Parisiens restaient très solides et laissaient peu d’espaces aux Monégasques. C’est même Mbappé, encore lui, qui se procurait une occasion énorme. Des 30 mètres, la star du PSG tentait un lob incroyable et voyait le ballon frapper la barre transversale de Majecki (80e).

Le génie de Mbappé, ça suffit

Un geste splendide de la part de Mbappé, pas du tout marqué par cet échec. En effet, servi dans la surface par Di Maria, le phénomène français piquait son ballon et inscrivait le but du KO (0-2, 81e) !

A lire aussi : PSG : une prolongation d’un an… avant le départ pour Kylian Mbappé ?

Les carottes semblaient cuites pour les Monégasques, toujours aussi impuissants face à la maîtrise parisienne. Une maîtrise qui permettait au PSG de gérer les dernières minutes de la rencontre.

La joie des Parisiens après le but du break de Kylian Mbappé (iconsport)
La joie des Parisiens après le but du break de Kylian Mbappé (iconsport)

Grâce à un match appliqué et sérieux, le Paris Saint-Germain n’aura pas beaucoup tremblé. Il aura suffi d’une bonne maitrise collective et de deux éclairs de génies de Kylian Mbappé pour voir les Parisiens remporter la 14e Coupe de France de leur histoire. Ce trophée va permettre au PSG d’éviter une saison blanche et de se concentrer positivement sur le dernier match de Ligue 1 prévu dimanche 23 mai face à Brest. Du côté de l’AS Monaco, il s’agit évidemment d’une déception, surtout au vu de son incroyable deuxième partie de saison. Mais les Monégasques ont encore gros à jouer dimanche face à Lens : une victoire leur garantirait une troisième place au minimum et donc une qualification en Ligue des champions.

La fiche du match

AS Monaco – Paris Saint-Germain : 0-2
Buts : Icardi (19e), Mbappé (81e) pour le PSG

Le XI de l’AS Monaco : Majecki – Sidibé, Disasi (Badiashile, 74e), Maripan, Caio Henrique – Aguilar (Diatta, 46e), Fofana (Martins, 60e), Tchouaméni, Golovin – Volland (Fabregas, 74e), Ben Yedder (c) (Jovetic, 60e).

Le XI du Paris Saint-Germain : Navas – Florenzi (Dagba, 68e), Marquinhos (c), Kehrer, Diallo – Gueye, Danilo, Paredes (Herrera, 79e) – Di Maria (Sarabia, 90e), Mbappé, Icardi (Kean, 79e).

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires