dans

OM : Sampaoli voulait du très très lourd pour le mercato

Des joueurs notamment visés par le PSG.

Jorge Sampaoli a quitté l'Olympique de Marseille. Icon Sport
Jorge Sampaoli a quitté l'Olympique de Marseille. Icon Sport

À la surprise générale, Jorge Sampaoli a déposé sa lettre de démission vendredi matin sur le bureau des dirigeants de l’OM. Un départ qui vise le manque d’ambition marseillaise. Plus

Sampaoli souhaitait un mercato ambitieux

La saison dernière, l’OM a bataillé jusqu’à la fin du championnat pour obtenir une place en Ligue des Champions. Et après des campagnes européennes loin des espérances marseillaises, Jorge Sampaoli, sur le banc phocéen depuis l’été dernier, voulait envoyer son équipe en haut de l’affiche et, cela, grâce à un gros mercato estival. Malheureusement pour l’entraineur argentin, l’OM n’a pas vraiment les moyens de s’offrir un marché des transferts à la hauteur de ses espérances.

Pour espérer aller loin en Ligue des Champions et, pourquoi pas, viser le titre en Ligue 1, Jorge Sampaoli visait grand. Selon les informations de L’Equipe, l’ancien sélectionneur de l’Argentine avait déposé une liste des joueurs désirés avec, dans celle-ci, des noms comme Antoine Griezmann ou même Renato Sanches, ciblé par le PSG. Pablo Longoria, le président marseillais, lui a rapidement fait comprendre que les finances du club ne permettraient pas de recruter des joueurs de ce calibre. Une réponse qui n’a visiblement pas fait plaisir à l’entraineur puisque, suite à cela, les relations ont été particulièrement tendues ces dernières semaines.

« C’était la meilleure décision »

Jorge Sampaoli n'est plus l'entraîneur de l'Olympique de Marseille ! (iconsport)
Jorge Sampaoli n’est plus l’entraîneur de l’Olympique de Marseille ! (iconsport)

Pablo Longoria, interrogé sur le départ de son entraineur vendredi soir, évoquait quelques désaccords. « Pour préparer une saison, on a commencé à travailler. C’est un projet, tout le monde doit aller dans la même direction. On entre dans des moments de frictions professionnelles, pas personnelles. J’ai lu son communiqué. Il y avait de l’émotion et elle est partagée. C’est une question de timing. On a décidé que c’était la meilleure des décisions de nous séparer pour protéger le club. Il faut penser à la suite. On doit avoir de l’espoir. Il faut tout donner et continuer à faire grandir le projet. »

En attendant, l’OM va devoir faire sans Jorge Sampaoli et sans, très fortement, Antoine Griezmann et Renato Sanches.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jorge Sampaoli
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires