dans

OM : Rentré en Espagne, la situation d’Álvaro se tend

L’Espagnol sait qu’il devra se trouver une porte de sortie.

Álvaro González est rentré en Espagne avec l'autorisation de son club, l'Olympique de Marseille. Icon Sport
Álvaro González est rentré en Espagne avec l'autorisation de son club, l'Olympique de Marseille. Icon Sport

Plus du tout dans les plans de Jorge Sampaoli à l'Olympique de Marseille, Álvaro González est rentré en Espagne avec l'autorisation du club olympien, qui précise qu'il ne s'agit pas d'une mise à l'écart. Plus

Álvaro de retour aux sources

La saison d’Álvaro González est un échec avec l’Olympique de Marseille. Pourtant titulaire lors de l’exercice précédent, le défenseur central espagnol n’entre plus du tout dans les plans de son entraîneur, Jorge Sampaoli. Relayé au banc malgré une prolongation de contrat jusqu’en 2024, le joueur de 32 ans n’a joué que onze petits matches. Et seulement 815 minutes sur le rectangle vert.

Sur le départ l’hiver dernier, avec notamment une approche de clubs turcs ou encore des Girondins de Bordeaux, Álvaro est finalement resté à l’OM. Et ce malgré un appel du pied plus qu’appuyé de son président, Pablo Longoria, le poussant très franchement vers la sortie. Et comme prévu, sa situation n’a pas vraiment évolué. Pire, l’Espagnol est rentré en Espagne depuis une dizaine de jours pour se ressourcer en famille, face à la complexité du dossier, avec l’accord du club.

Les relations entre Álvaro González et sa direction sont fraîches. Icon Sport
Les relations entre Álvaro González et sa direction sont fraîches. Icon Sport

Un point fait dans la semaine

Doublé par la triplette Saliba-Caleta Car-Luan Peres en défense central, Álvaro González ne joue plus et ne devrait avoir que quelques miettes en cette fin de saison, alors que l’OM lutte encore pour la deuxième place en Ligue 1. De plus, les hommes de Jorge Sampaoli sont encore en lice en Ligue Europa Conférence.

Cependant, comme le précise le directeur de la communication du club, Jacques Cardoze, il ne s’agit pas « d’un conflit ni d’une mise à l’écart » du joueur, avec un qui « un nouveau point sera fait dans la semaine. »

Pourtant vice-capitaine la saison dernière, Álvaro González a perdu du poids dans l’équipe de Sampaoli, avec qui la relation n’est pas vraiment au beau fixe, comme le souligne RMC Sport. L’Argentin estime que son défenseur espagnol a une mauvaise influence sur une partie du vestiaire marseillais, ce qui aurait conduit à une perte soudaine et radicale de temps de jeu. Sous contrat jusqu’en 2024, Álvaro devra certainement aller voir ailleurs s’il veut retrouver du temps de jeu et une importance au sein d’un effectif.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Álvaro González
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires