dans

OM : le ton monte en interne, l’heure des griefs a sonné

Même Mandanda en a pris pour son grade !

Pablo Longoria, président du directoire de l'OM (Icon Sport)
Pablo Longoria, président du directoire de l'OM (Icon Sport)

Si sportivement, tout va bien ou presque pour l'Olympique de Marseille, en coulisse, ce n'est pas tout à fait la même histoire. La petite mise au point de Pablo Longoria a eu le don de faire réagir. Plus

Sportivement, tout va -presque- bien à l’OM

Cet été, tout aurait pu partir de travers. Peu avant le retour de la Ligue 1, Jorge Sampaoli avait annoncé son départ du poste d’entraîneur. Mais les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont su faire front pour lui trouver un successeur à la hâte. Malgré quelques prises de bec avec le groupe, force est de constater qu’Igor Tudor a su prendre la suite avec brio. Pour l’heure, l’OM est dauphin du PSG en championnat, comme la saison passée. En Ligue des champions, c’est plus compliqué avec deux défaites en autant de journées, même si cela ne fait que commencer. En interne, en revanche, une réunion organisée en ce début de semaine a clairement mis le feu aux poudres. Pablo Longoria veut-il soigner le mal par le mal ?

Pablo Longoria, président de l'Olympique de Marseille (Icon Sport)
Pablo Longoria, président de l’Olympique de Marseille (Icon Sport)

Pablo Longoria recadre tout le monde en coulisse

Comme l’expliquent nos confrères de L’Equipe ce mercredi 21 septembre 2022, une réunion s’est tenue en ce début de semaine en présence d’une dizaine de directeurs de service de l’OM. Parmi eux, on retrouvait Marco Otero (directeur technique), David Friio (directeur sportif) ou encore Jacques Cardoze (directeur de la communication). Javier Ribalta, directeur du football, étant excusé (congés). Le président Pablo Longoria et Pedro Iriondo (directeur général) ont animé cette réunion aux allures de règlements de compte.

Dans ce club, il n’y a pas d’identité. 

Marco Otero, directeur technique de l’Olympique de Marseille.

En effet, Pablo Longoria a planté le décor d’entrée : « S’il y a eu des mauvais résultats cette semaine, c’est qu’il y a une mauvaise ambiance au club ». Tout en enchaînant de manière pour le moins surprenante : « Le premier jour où je suis arrivé au club (durant l’été 2020, NDLR), j’ai vu Mandanda manger un hamburger ». Pedro Iriondo, lui, a appelé à faire des économies drastiques : « Hors secteur sportif, il faut trouver 19 à 20 millions d’euros, d’urgence, dans les prochaines semaines. » Histoire de juguler l’explosion de la masse salariale. Mais cette intervention aura été jugée comme pour le moins déplacée par certains. Surtout quand on sait que lors du dernier déplacement à Londres, l’OM voyageait avec deux avions à moitié plein et Pablo Longoria en voiture blindée. Ambiance.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Pablo Longoria
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires