dans

OM : la municipalité fait grimper le loyer du Vélodrome

Encore un coup dur pour les Phocéens.

Le stade Vélodrome accueille les matches de l'Olympique de Marseille (Icon Sport)
Le stade Vélodrome accueille les matches de l'Olympique de Marseille (Icon Sport)

Mauvaise nouvelle pour l'Olympique de Marseille. La municipalité a décidé de revoir à la hausse le loyer du stade Vélodrome. Ce qui ne va pas arranger les comptes de l'OM, assurément. Plus

Des économies demandées aux dirigeants de l’OM

Sportivement, si l’on excepte un départ manqué en Ligue des champions, tout roule pour l’Olympique de Marseille. Les hommes d’Igor Tudor sont actuellement dauphins du PSG en Ligue 1 et toujours invaincus sur le territoire national. En interne en revanche, tout n’est pas si rose. En ce début de semaine, à l’occasion d’une réunion, Pablo Longoria, le boss de l’OM, a dénoncé une « mauvaise ambiance au club« . Le directeur général Pedro Iriondo, lui, a appelé à faire des économies, et vite : « Hors secteur sportif, il faut trouver 19 à 20 millions d’euros, d’urgence, dans les prochaines semaines« , avait-il lancé. Autant dire que la dernière nouvelle en provenance de la municipalité ne va pas ravir les dirigeants marseillais, loin s’en faut.

Le Stade Vélodrome (Icon Sport)
Le Stade Vélodrome (Icon Sport)

Une hausse du loyer du Vélodrome décrétée

Comme l’expliquent nos confrères de La Provence en cette fin de semaine, Benoît Payan, le maire de Marseille, a travaillé à la revalorisation du loyer du stade Vélodrome. Un loyer qui devrait passer de 5 à 6,5 millions d’euros par an. La délibération, elle, est prévue lors du prochain conseil municipal, dans un peu plus d’une semaine. Une nouvelle qui va faire grincer des dents du côté du champion d’Europe 1993, forcément.

Autre mauvaise nouvelle potentielle pour l’OM, ces 6,5 millions d’euros annuels ne représentent « que » la part fixe du loyer. En parallèle, une variable pourrait faire monter ce chiffre à 9 millions, la participation à la Ligue des champions représentant un coût supplémentaire évident. Fort heureusement, au lieu des trois années habituelles, cet accord ne court cette fois que sur une seule année. De quoi espérer une renégociation en temps voulu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires