dans

OM : Dimitri Payet répond aux critiques sur son poids

Sans langue de bois, comme toujours !

Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille / Icon Sport
Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille / Icon Sport

Invité de l'émission Rothen s'enflamme, sur RMC, Dimitri Payet a répondu aux critiques dont il est victime, surtout celles concernant son poids. Le Français évoque un problème mental plus que physique. Plus

Payet et son poids, un faux débat

Il est, comme souvent, le facteur X de l’Olympique de Marseille. Celui qui fait jouer ses coéquipiers et fait très fréquemment la différence avec le maillot de l’OM. Ses statistiques cette saison parle pour lui. Dimitri Payet est directement impliqué sur 22 buts de l’équipe marseillaise, en 33 matches disputés. 11 buts et 11 passes décisives. Invité de l’émission Rothen s’enflamme sur RMC, Dimitri Payet est revenu sur les critiques subies sur son poids il y a quelques mois de cela. Pour le numéro de l’OM, c’est un faux débat.

« Je ne sais pas comment le prendre. Actuellement je fais 1,5 kg de moins de l’époque dont on parlait. Cela a souvent été le paratonnerre, pour dire ‘s’il n’est pas bon, c’est parce qu’il est gros’. Honnêtement cela ne m’a pas touché plus que ça. Ce sont des choses qui se disent et sur le moment on peut dire beaucoup de choses. Quand cela ne va pas dans la tête, généralement les jambes ne suivent pas. Je pense que c’était plus ça qu’un réel problème de poids. »

Dimitri Payet, dans Rothen s’enflamme, sur RMC

Pas de regret sur ses choix de carrière

À 34 ans, Dimitri Payet entrevoit le crépuscule de sa (belle) carrière, lui qui a connu plusieurs clubs de Ligue 1 (Nantes, Saint-Étienne, Lille et Marseille) avant de tenter une aventure à l’étranger, à West Ham. Et s’il n’est resté qu’une saison et demi à Londres, l’international français s’est illustré chez les Hammers, ce qui lui a permis de revenir en plus fort à l’OM en 2017. Et même s’il aurait pu sans douter viser plus haut, Payet ne regrette pas ses choix de carrière.

« Je ne suis pas quelqu’un qui vit dans le regret. Je pense que si j’ai eu la carrière que j’ai eu c’est que je la mérite. Il y a peut-être eu une opportunité ou deux d’aller jouer plus haut mais j’ai fait un choix qui a été plus familial et plus sage. Pour moi le plus important c’est d’être heureux dans ma vie personnelle. Pour que tout le monde soit heureux autour de moi, il fallait que je revienne à Marseille. »

Dimitri Payet, dans Rothen s’enflamme, sur RMC
Dimitri Payet, sous les couleurs de l'OM en Ligue Europa Conférence, contre Qarabağ. Icon Sport
Dimitri Payet, sous les couleurs de l’OM en Ligue Europa Conférence, contre Qarabağ. Icon Sport

Souvent brillant sous les couleurs de l’Olympique de Marseille, certains observateurs lui reprochent de « s’effacer » lors des grands matches. Des critiques que Dimitri Payet comprend et entend. Le Français l’a totalement assumé. « Cela a été le cas, cela a été le cas longtemps. Parce que j’avais une appréhension à aborder ces grands matchs. Je n’ai pas mal pris les critiques car quand c’est la vérité en tant que joueur, on le sait quand on est bon ou pas« , a reconnu le numéro 10 marseillais. Payet aura l’occasion de faire taire ses détracteurs en Ligue Europa Conférence. L’OM sera opposé à un joli morceau, le FC Bâle, en huitièmes de finale. En Ligue 1, les hommes de Jorge Sampaoli sont plus que jamais en lice pour terminer sur le podium, ce qui serait synonyme d’une qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires