dans

Ligue 1 : la Covid-19 frappe l’OL, Bordeaux et Angers de plein fouet

Une dizaine de cas à Bordeaux, une vingtaine à Angers…

L'OL de Lucas Paqueta, mais aussi les Girondins de Bordeaux et Angers sont frappés durement par les cas positifs de Covid-19. Icon Sport
L'OL de Lucas Paqueta, mais aussi les Girondins de Bordeaux et Angers sont frappés durement par les cas positifs de Covid-19. Icon Sport

À quelques jours du début des seizièmes de finale de Coupe de France, plusieurs clubs de Ligue 1 sont durement frappés par la Covid-19. L'OL, Bordeaux et Angers multiplient les cas positifs ces dernières heures. Plus

Ce mercredi 29 décembre, le Ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé plus de 208.000 nouvelles contaminations au Covid-19 en France lors des dernières 24 heures. La flambée du virus fait des ravages dans l’Hexagone, et les clubs de Ligue 1 sont particulièrement touchés. C’est notamment le cas de l’OL, des Girondins de Bordeaux et d’Angers.

L’OL touché, l’hécatombe continue à Bordeaux

Le club rhodanien a enregistré 7 cas de Covid dans ses rangs, selon L’Equipe, alors qu’il doit reprendre l’entraînement ce jeudi 30 décembre avant de partir en stage à Murcie jusqu’au 5 janvier. Les joueurs testés positifs ne pourront pas y prendre part. Comme le révèle L’Équipe, Lucas Paquetá en fait partie. Le milieu brésilien est actuellement bloqué à Dubaï, où il a passé ses vacances en famille. Alors que d’autres tests sont prévus dans les prochaines heures, d’autres cas positifs pourraient être détectés.

L'OL touché par la COVID, Paquetá bloqué à Dubaï. Icon Sport
Lucas Paquetá, positif à la Covid-19, est bloqué à Dubaï. Icon Sport

Un autre club additionne les cas positifs : les Girondins de Bordeaux. Déjà touché avec la trêve hivernale, Bordeaux compte de nouveaux cas de Covid dans son effectif et se retrouve avec près de quinze absents avant le déplacement à Brest en seizième de finale de Coupe de France. « Jouer avec 15 absents ? On ne nous respecte pas. Pire, on ne respecte pas le compétition« , s’est agacé Admar Lopes, le directeur technique portugais des Girondins. Même si la FFF semble réticente à l’idée de reporter le match, la rencontre est tout de même menacée.

Plus de 20 cas à Angers

Dans un peu plus d’une semaine, la Ligue 1 doit reprendre ses droits, avec une jauge de 5.000 spectateurs dans toutes les enceintes du championnat de France. Mais les matches auront-ils lieu, au vu de l’explosion de l’épidémie ces derniers jours ? En plus des Girondins et des Lyonnais, d’autres clubs de Ligue 1 ont enregistré des cas positifs après les derniers tests effectués.

Le SCO d'Angers compte près de 20 cas de COVID dans ses rangs. Icon Sport
Le SCO d’Angers compte près de 20 cas de COVID dans ses rangs. Icon Sport

C’est le cas du FC Lorient, qui compte quatre cas positifs dans ses rangs. Nantes, de son côté, a déclaré deux cas positifs. Le coach de Strasbourg, Julien Stéphan, a lui aussi été testé positif. À Angers, près de 20 joueurs sont touchés par la Covid. Et ce à moins de dix jours d’affronter l’AS Saint-Étienne en Ligue 1. Une hécatombe qui pourrait ne pas s’arrêter là avec la multiplication des tests dans les prochains jours dans tous les clubs français.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires