dans

L1 (J14), OL-OM : le match ne reprendra pas après le jet de bouteille sur Payet

« La sécurité des joueurs ne peut pas être assurée », aurait tranché l’arbitre Ruddy Buquet !

Dimitri Payet a été atteint à la tête par une bouteille lors du match OL-OM, ce dimanche 21 novembre. Icon Sport
Dimitri Payet a été atteint à la tête par une bouteille lors du match OL-OM, ce dimanche 21 novembre. Icon Sport

Ce dimanche 21 novembre, à 22h43, le speaker du match entre l'OL et l'OM a annoncé que la rencontre ne reprendrait pas après que Dimitri Payet a été touché à la tête par une bouteille jetée des tribunes dès la troisième minute de jeu. L'arbitre Ruddy Buquet a "considéré que la sécurité des joueurs ne pouvait pas être assurée", selon le speaker. Ce dernier avait pourtant annoncé la reprise de la rencontre après plus d'une heure d'interruption. Mais l'arbitre a donc eu le dernier mot en stoppant définitivement la rencontre après près de deux heures d'interruption... Plus

Ce dimanche 21 novembre fera date. Pour la sixième fois de la saison, des incidents en tribunes ont provoqué l’interruption d’un match en Ligue 1. Et un point de non-retour a encore été franchi. A la troisième minute de ce choc entre l’OL et l’OM, Dimitri Payet a été atteint en pleine tête par une bouteille jetée des tribunes. L’arbitre a alors décidé d’interrompre le match, renvoyant les deux équipes aux vestiaires.

Et pourtant, le speaker avait annoncé la reprise du match OL-OM…

Les dirigeants des deux équipes se sont alors réunis pour une cellule de crise. Selon Prime Vidéo, l’arbitre Ruddy Buquet s’est opposé à la reprise du match. Les Marseillais refusaient également de reprendre, alors que Dimitri Payet était toujours bouleversé par l’agression subie. Mais l’individu auteur du jet de bouteille a été rapidement repéré et exfiltré du stade. Le speaker a alors annoncé la reprise du match après une heure d’interruption.

L'arbitre Ruddy Buquet était en charge des événements ce dimanche 21 novembre. Icon Sport
L’arbitre Ruddy Buquet était en charge des événements ce dimanche 21 novembre. Icon Sport

M. Buquet décide l’arrêt définitif du match, Aulas dénonce « la réaction extrêmement vive » des Marseillais

Mais alors que les joueurs lyonnais ont regagné la pelouse et ont repris leur échauffement, les Marseillais ne les ont pas suivis. Mattéo Guendouzi aurait hurlé « c’est inadmissible ! » dans le couloir. Álvaro González, furieux après la décision de reprendre, a violemment frappé dans une porte battante.

Et finalement, l’arbitre a décidé de ne pas reprendre ce match, comme l’a annoncé le speaker à 22h43. « La sécurité des joueurs ne pourra pas être assurée » est la raison invoquée par Ruddy Buquet, selon les mots du speaker. Voici la version de Jean-Michel Aulas, le président de l’OL : « il y a eu une réaction extrêmement violente de Marseille à l’annonce de M. Buquet de reprendre le match. Il y a eu un tel mouvement de réaction que M. Buquet a demandé à revoir le préfet et a inversé sa décision. » Surréaliste…

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
bernard lucas
bernard lucas
13 jours

les 2 equipes doivent jouer sans public judqu a la fin de la saison

Bérenger Koué
Bérenger Koué
13 jours

C’est dommage pour le merveilleux foot français vivement que cela cesse…