dans

L1, OM, Sampaoli : « Le nul n’est pas à cause du turnover »

Un nul qui éloigne l’OM du PSG.

La réaction de Jorge Sampaoli après le nul de son équipe face à Angers (iconsport)
La réaction de Jorge Sampaoli après le nul de son équipe face à Angers (iconsport)

Privé de quelques joueurs cadres, laissés au repos, l’OM n’a pas réussi à briller face à Angers mercredi soir (0-0). Un résultat qui n’inquiète pas vraiment Jorge Sampaoli. Plus

Sampaoli ne regrette pas le turnover

Pour rester collé au PSG, il fallait l’emporter face à Angers mercredi soir. Malheureusement, les Marseillais n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul sur la pelouse angevine. Une contre-performance qui n’a rien de vraiment étonnante quand on voit le turnover réalisé par Jorge Sampaoli. Avec Bamba Dieng, Amine Harit et Luis Henrique devant, l’OM disposait d’une attaque new-look qui n’a pas réussi à briller et faire parler la poudre. L’entraineur marseillais, conscient que les changements ont toujours un risque, a déclaré après la rencontre qu’il était important de faire tourner et que ce match nul n’était pas dû à ses modifications.

« On a eu trois ou quatre occasions nettes pour gagner le match. Angers a joué très regroupé derrière. Si on a eu des difficultés à se créer des situations dangereuses, c’est parce qu’il y avait beaucoup de leurs joueurs en défense, ce n’est pas à cause du turnover. Comme nous devons jouer tous les trois jours, ce sera normal de voir les joueurs changer vu le programme à venir de l’équipe. Le fait d’avoir beaucoup de joueurs entrant et sortant de l’équipe nous donne la possibilité d’avoir beaucoup de joueurs en concurrence qui essayent de jouer de la même manière. L’intention la plus importante de l’équipe, c’est d’avoir essayé de gagner. Les pertes de balle sont de notre fait, pas parce que notre adversaire à voulu nous presser »

Propos repris par FM
Jorge Sampaoli sur le banc marseillais (iconsport)
Jorge Sampaoli sur le banc marseillais (iconsport)

Un manque offensif face à Angers

Offensivement, les Marseillais ont peiné et ont surtout croqué, comme Luis Henrique et de Dieng en fin de rencontre. Un manque qui a couté la victoire selon l’entraineur olympien.

« Ce qui nous a le plus coûté, c’est d’attaquer. On n’a pas eu le même volume d’attaque que d’habitude, mais on a une équipe jeune. Il faut insister. On aura d’autres matches comme ça, et il faudra avoir beaucoup de pression pour battre des défenses aussi serrées ».

Lors du prochain match, dimanche, l’OM recevra Lens pour le compte de la 8ᵉ journée de Ligue 1. L’occasion pour les Marseillais de retrouver la victoire.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires