dans

FIFA : l’OM interdit de recrutement pour deux mercatos !

Un coup dur pour les Marseillais !

L'Olympique de Marseille interdit de recrutement pour deux mercatos ! (Photo by Icon Sport)

Dans le litige qui oppose l'OM à Watford pour le transfert de Pape Gueye, la FIFA a sanctionné le club français. Le club olympien est interdit de mercato l'été prochain et en hiver 2023. Plus

Après la présentation officielle de Cédric Bakambu, l’Olympique de Marseille a pris un uppercut en pleine mâchoire. Dans le cadre de l’affaire liée au transfert de Pape Gueye, le club olympien a tout simplement été interdit de mercato l’été prochain et en hiver 2023.

Pape Gueye sanctionné pour 4 mois

Annoncé titulaire vendredi contre la Guinée avec le Sénégal, Pape Gueye n’a finalement pas été aligné. Pourquoi ? C’est très simple. À cause de son transfert à l’Olympique de Marseille en provenance de Watford. Pour rappel, le joueur avait décidé de rejoindre le club olympien, alors qu’il s’était engagé à Watford, quelques mois plus tôt. Le club anglais, qui n’avait pas apprécié ce volt-face, avait logiquement décidé de porter l’affaire devant la FIFA. Et justement, celle-ci a décidé de lui donner gain de cause.

 Pape Gueye sanctionné pour 4 mois (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)
Pape Gueye sanctionné pour 4 mois (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

Et ce samedi 15 janvier, nos confrères de l’Equipe dévoilent l’ensemble des sanctions prononcées par la FIFA. Ainsi, Pape Gueye a été notifié d’une suspension pour les 4 prochains mois. Il ne pourra pas disputer la suite de la CAN avec son pays, mais ne pourra pas non plus jouer la seconde partie de la saison avec l’Olympique de Marseille. De son côté, le club olympien a été tout d’abord condamné à verser une compensation financière, estimée à 2,5 millions d’euros, à Watford.

Des sanctions lourdes pour l’Olympique de Marseille

La suite, c’est un peu plus lourd. En effet, l’Olympique de Marseille se retrouve interdit de recrutement pour les deux prochains mercatos. Une décision qui devrait seulement prendre effet l’été prochain et qui ne remettrait donc pas en cause la récente signature de Cédric Bakambu et les autres mouvements prévus cet hiver. Pour autant, c’est une sanction lourde, quand on sait que Franck Mc Court souhaite hisser le plus haut possible le club olympien. Pour le moment, l’OM n’a pas encore réagi officiellement à cette décision de la FIFA.

@Twitter

Mais on le sait, Pablo Longoriane ne compte pas accepter ces sanctions. Plutôt confiant, l’Espagnol a l’intention de faire appel, qui serait suspensif, de ces décisions devant le Tribunal Arbitral du Sport avec un verdict attendu ensuite entre 3 et 6 mois. En effet, la réponse du TAS suite à cet appel, devrait intervenir avant le prochain mercato estival, ce qui permettrait à l’Olympique de Marseille, de limiter les dégâts.

Watford va aussi faire appel

Watford, qui estime que les 2,5 M€ ne sont pas suffisants, ne va pas non plus se laisser faire. En effet, le club anglais est prêt à faire appel, pour que le club provençal soit condamné à une amende de 10 millions d’euros. Depuis le début de l’affaire, les Anglais ont fait preuve de fermeté et entendent bien avoir le dernier mot. Une situation délicate pour Marseille !

Équipe(s) liée(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires