dans

OL : Aulas, comme Leonardo, veut discuter avec Garibian

Le président lyonnais n’encaisse pas la décision de la VAR après Lyon-Lille.

Aulas est en colère contre l'arbitrage après la défaite de Lyon face à Lille (iconsport)
Aulas est en colère contre l'arbitrage après la défaite de Lyon face à Lille (iconsport)

Jean-Michel Aulas ne digère pas le but refusé à Lucas Paquetá contre Lille. Le président de l’OL ne comprend pas pourquoi la VAR est intervenue alors qu’elle ne l’avait pas fait pour le match entre les Gones et le PSG il y a plusieurs mois. Plus

Aulas veut des explications pour l’arbitrage envers son équipe  

Ce dimanche 27 février, l’OL recevait Lille pour l’un des chocs de la 26ème journée de Ligue 1. Et ce sont les Dogues qui l’ont emporté face aux Gones grâce à un but de Gabriel Gudmundsson (1-0). En fin de match, les hommes de Peter Bosz semblaient pourtant avoir égalisé. Mais le but de Lucas Paquetá a finalement été refusé après l’intervention des arbitres responsables de la VAR. Et Jean-Michel Aulas ne digère pas cette décision.

Aulas n'encaisse pas la décision de la VAR lors d'OL-Lille (iconsport)
Aulas n’encaisse pas la décision de la VAR lors d’OL-Lille (iconsport)

Au lendemain du match, le président de l’OL a exprimé son mécontentement sur son compte Twitter. Il a ainsi demandé des explications au patron des arbitres, Pascal Garibian. Car Aulas a expliqué ne pas avoir compris pourquoi la VAR avait interpellé l’arbitre d’OL-Lille pour une faute de Paquetá alors que cette même VAR n’était pas intervenue lors du penalty de PSG-Lyon en septembre dernier.    

Le président lyonnais imite Leonardo

Aulas n’est pas le premier à demander des explications à Garibian. Avec cette requête après le match face à Lille, le président des Gones a ainsi imité Leonardo. Car, pour rappel, le directeur sportif parisien a carrément écrit une lettre en novembre dernier pour demander à rencontrer le patron des arbitres. Selon le Brésilien, son club est injustement arbitré en championnat, et il veut donc lui aussi des explications.

Leonardo a lui aussi demandé des explications au patron des arbitres en novembre dernier (iconsport)
Leonardo a lui aussi demandé des explications au patron des arbitres en novembre dernier (iconsport)

Marco Verratti a d’ailleurs lui aussi critiqué l’arbitrage après Nantes-PSG. En prenant cette fois moins de pincettes. L’Italien a dit le fond de sa pensée après la défaite face aux Canaris, et cela pourrait lui coûter cher. Il passera en commission de discipline le 5 mars prochain pour tenter d’échapper à une grosse sanction. Celle-ci pourrait s’étendre à cinq matchs de suspension. Pascal Garibian a donc du travail en ce moment. Car les plaintes contre l’arbitrage s’enchaînent…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jean-Michel Aulas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires