dans

Odsonne Édouard : le récit accablant de la victime de son tir d’Airsoft en 2017

Cela fait quatre ans que l’ancien attaquant des Espoirs français fuit ses responsabilités…

Rattrapé par la justice et condamné, Odsonne Édouard ne donne pas signe de vie. Icon Sport
Rattrapé par la justice et condamné, Odsonne Édouard ne donne pas signe de vie. Icon Sport

Edsonne Edouard a été jugé et condamné par la justice à verser la somme de 24.000 euros pour avoir tiré avec un fusil Airsoft sur un passant à Toulouse en 2017. Mais l'ex-attaquant de l'équipe de France Espoirs ne donne plus aucune nouvelle ni à ses avocats, ni à la victime, qui a raconté son calvaire au journal La Dépêche du Midi. Plus

Odsonne Édouard condamné en 2017

C’est une histoire totalement rocambolesque qui suit à la trace le jeune attaquant français Odsonne Édouard. Le nouveau joueur de Crystal Palace, qui était encore le fer de lance de l’équipe de France Espoirs il y a quelques mois, traîne une condamnation pour un tir d’Airsoft depuis 2017. Mais ce n’est pas tout. Francis Guiral, sa victime, a toujours des choses à lui reprocher…

Retour en 2017, l’année des faits. Francis Guiral se balade à Toulouse lorsqu’une personne l’interpelle. « Le conducteur a ouvert la fenêtre, j’ai pensé qu’il voulait un renseignement« , rembobine l’homme de 62 ans à La Dépêche du Midi. Francis Guiral se rapproche alors de la voiture. Tout à coup, un coup de fusil à billes Airsoft part, l’atteignant à la tête. « Je me suis écroulé au sol, mon oreille saignait. Le visage du tireur me disait quelque chose. Il m’a regardé sans rien dire puis il a démarré tranquillement« , retrace la victime.

Depuis, Francis Guiral est sourd d’une oreille et est sujet à des vertiges. Son quotidien en est évidemment bouleversé. Mais cette affaire ne s’arrête pas là. En effet, Odsonne Édouard a été reconnu coupable et condamné à quatre mois de prison avec sursis et 6.000 euros d’amende. L’arme avait été saisie au domicile du joueur, qui était alors prêté à Toulouse par le Paris Saint-Germain. Édouard avait même rejeté la faute sur son coéquipier Mathieu Cafaro. L’actuel joueur de Reims avait d’ailleurs été remercié par le TFC.

Injoignable, il doit verser 24.000 euros à sa victime

Si le témoignage est déjà assez accablant, Odsonne Édouard a été encore un peu plus loin. Le joueur formé au PSG, qui s’est révélé au Celtic Glasgow, a décidé de ne plus répondre à personne. Ni à sa victime, ni à son avocat. « Je n’ai jamais eu de nouvelle ni d’excuse de sa part « , continue Francis Guiral.

Les faits reprochés à Odsonne Édouard remonte à 2017, alors qu'il portait les couleurs du Toulouse Football Club. Icon Sport
Les faits reprochés à Odsonne Édouard remonte à 2017, alors qu’il portait les couleurs du Toulouse Football Club. Icon Sport

Face à ce silence, un nouveau procès a eu lieu en avril 2021. En la présence de son avocat mais sans le joueur, toujours injoignable. Cette fois-ci, la chambre des intérêts civils a condamné Odsonne Édouard à verser la somme de 24.000 euros à sa victime. M. Guiral raconte que son quotidien a évidemment changé depuis ce tragique événement. « Je perds l’équilibre à pieds et en vélo« , confie la victime, qui demande toujours réparation, et compte sur l’aide du TFC pour avoir son dû. « 24.000 euros, cela ne représente pas grand-chose pour lui« , ajoute l’homme de 62 ans.

Toujours confronté au silence du joueur de Crystal Palace, Francis Guiral compte sur la bonté du Toulouse Football Club pour l’aider à obtenir gain de cause. Le club français aurait reçu la somme de 80.000 euros à la suite du transfert d’Édouard à Palace. « Je demande simplement une adresse postale pour lui envoyer un huissier« , conclut Francis Guiral. Une affaire totalement surréaliste.

Personne(s) lié(s) à cet article : Odsonne Édouard
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires