dans

Mouctar Diakhaby victime d’insulte raciste présumée, Valence rentre aux vestiaires

Si c’est avéré, c’est scandaleux !

Le Français Mouctar Diakhaby a dénoncé des insultes racistes lors de Valence-Cadix, ce dimanche 4 avril. Icon Sport
Le Français Mouctar Diakhaby a dénoncé des insultes racistes lors de Valence-Cadix, ce dimanche 4 avril. Icon Sport

Dimanche 4 avril, le défenseur français de Valence, Mouctar Diakhaby, a accusé un adversaire de Cadix d'avoir proféré des insultes racistes à son encontre lors d'un match de Liga contre Cadix. En guise de protestation, l'équipe de Valence a quitté le terrain et le match a été interrompu. Mais la partie a finalement repris pour aboutir sur une défaite des Ches... Plus

Le joueur français Mouctar Diakhaby a affirmé avoir été victime d’une insulte raciste, ce dimanche 4 avril, lors de la 29e journée de Liga entre son club de Valence et le promu Cadix. Suite à cet incident présumé, les joueurs de Valence ont quitté la pelouse en signe de contestation. Le match a donc été interrompu quelques instants, mais a finalement pu reprendre grâce à l’intervention de… Mouctar Diakhaby, qui aurait enjoint ses coéquipiers à continuer la rencontre.

Une grave accusation

La scène s’est produite aux alentours de la 30e minute de la rencontre. A ce moment-là, le score est de 1-1 entre Cadix et Valence. L’attaquant français des Ches, Kevin Gameiro, avait répondu au défenseur central des promus, Juan Cala. Alors que la rencontre bat son plein, Mouctar Diakhaby interpelle Juan Cala avec virulence. Hors de lui, l’ancien défenseur de l’Olympique lyonnais fait part de sa colère à l’arbitre. Il dit avoir été victime d’une insulte raciste de la part de son adversaire.

Mouctar Diakhaby. Icon Sport
Mouctar Diakhaby. Icon Sport

Diakhaby ou le club de Valence n’ont pas communiqué la teneur des propos qu’auraient tenus Juan Cala. Mais la radio Cadena Ser croit connaître quelques détails et a apporté ses précisions. Selon elle, le natif de Vendôme aurait dit à ses partenaires avoir été traité de « negro de mierda » (littéralement « noir de merde »).

Révoltés, les joueurs de Valence ont donc quitté la pelouse en guise de protestation, direction les vestiaires. Ce qui a provoqué de facto l’interruption de la rencontre. A noter que Diakhaby a… reçu un carton jaune pour son échange avec l’arbitre.

Mouctar Diakhaby quitte le terrain avec ses coéquipiers de Valence contre Cadix, dimanche 4 avril. Icon Sport
Mouctar Diakhaby quitte le terrain avec ses coéquipiers de Valence contre Cadix, dimanche 4 avril. Icon Sport

Valence suspend le match… puis le perd

Pendant une bonne quinzaine de minutes, les Ches campent sur leurs positions… mais c’est finalement Diakhaby lui-même, pourtant profondément bouleversé selon la Cadena Ser, qui aurait incité ses coéquipiers à reprendre le match. Le Français voulait que ses partenaires rabattent son caquet à Juan Cala sur le terrain, en allant chercher la victoire. Diakhaby, en revanche, était personnellement trop affecté pour poursuivre la rencontre, et est donc resté dans les vestiaires.

A lire aussi : Racisme et Coupe du monde au Qatar : Georginio Wijnaldum se fâche

Mouctar Diakhaby / Icon Sport
Mouctar Diakhaby / Icon Sport

Mais tout est mal qui finit mal pour Diakhaby et Valence, puisque les Ches ont finalement perdu le match. Et de manière cruelle. Les joueurs de Cadix ont fait la différence en toute fin de rencontre, à la 88e minute, pour arracher la gagne (2-1). Quant à Juan Cala, il avait finalement été remplacé à la mi-temps et a nié les accusations de racisme, selon la Cadena Ser. Une enquête pourrait être ouverte par la Ligue espagnole pour faire la lumière sur l’incident.

Personne(s) lié(s) à cet article : Mouctar Diakhaby
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires