dans

Mort d’Emiliano Sala : le pilote savait que l’avion avait des problèmes

Le drame continue de délivrer ses secrets.

Emiliano Sala nous a quittés le 21 janvier 2019. (Icon Sport)
Emiliano Sala nous a quittés le 21 janvier 2019. (Icon Sport)

Le 21 janvier 2019, Emiliano Sala perdait la vie dans un accident d'avion. Plus de trois ans après les faits, nous apprenons que le pilote, lui aussi décédé, avait émis des doutes sur l'appareil. Plus

Un message vocal du pilote diffusé par la BBC

Au cœur du mercato hivernal de 2019, Emiliano Sala voyait son transfert pour Cardiff bouclé contre 17 millions d’euros. Dans la foulée, le joueur retourne une dernière fois à Nantes, pour faire ses adieux à ses coéquipiers. Pour le déplacement, le pilote David Ibbotson avait pour mission de transporter l’attaquant en avion. À l’issue du trajet aller entre la ville galloise et la ville française, l’homme de 59 ans avait partagé ses craintes à un proche.

La BBC, qui a diffusé ce 21 septembre une enquête intitulée « Transfer : the fate of Emiliano Sala », a pu se procurer les messages du pilote. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ibbotson n’était pas du tout rassuré par l’avion. La veille de l’accident, il confiait à son ami Kévin Jones : « Je suis allé chercher un footballeur à Cardiff (…) Ils m’ont confié la tâche de le récupérer dans un (avion) dangereux. D’habitude, j’ai mon gilet de sauvetage entre les sièges, mais demain, je (le) porterai, c’est sûr. »

Ces mots, annonciateurs du drame, ne sont pas les seuls de celui qui a donc perdu la vie en compagnie du joueur. Ibbotson expliquait aussi avoir entendu une détonation dans l’avion lors du premier trajet. « J’étais en train de voler et puis boum. Je me suis dit qu’est-ce qui ne va pas ? Alors j’ai vérifié mes paramètres, tout était bon et il volait toujours, mais ça a attiré mon attention. » Après un problème constaté sur la pédale de frein lors de l’atterrissage à Nantes, le pilote avait la conviction que l’avion devait retourner au hangar.

Emiliano Sala, toujours dans les mémoires. (Icon Sport)
Emiliano Sala, toujours dans les mémoires. (Icon Sport)

Emiliano Sala, victime d’un vol illégal

Outre les problèmes liés à l’avion, l’enquête avait révélé que David Ibbotson n’était pas qualifié pour un tel vol. L’organisateur de ce dernier, David Henderson, avait été condamné en novembre 2018 à 18 mois de prison. Le corps de l’attaquant reconnu pour sa combativité, avait été retrouvé plus de deux semaines après l’accident, dans la carcasse de l’appareil, à 67 mètres de profondeur.

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Nantes
Personne(s) lié(s) à cet article : Emiliano Sala
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires