dans

Mercato : Vers un départ par la petite porte pour un ancien grand espoir espagnol ?

Fin inéluctable pour le crack espagnol.

Isco a chuté dans la hiérarchie du Real Madrid (iconsport)
Isco a chuté dans la hiérarchie du Real Madrid (iconsport)

Non-désiré par Ancelotti, Isco devrait quitter le club à la fin de la saison, pour prendre la direction du Betis Séville. Une triste fin pour l'ancien espoir de l'Espagne. Plus

Neuf ans après son arrivée au Real Madrid, Isco s’apprête à tourner la page. Le milieu de terrain espagnol devrait prendre la direction du Betis Séville avec un contrat qui serait particulièrement lucratif pour lui.

Isco vers le Betis Séville

Ces derniers mois, il avait été envoyé vers Newcastle, le nouveau club le plus riche du monde. Il se murmurait aussi que le Séville FC voulait l’attirer. C’est finalement dans l’autre club de la capitale andalouse que l’Espagnol Isco devrait rebondir la saison prochaine. En effet, selon les informations du journal madrilène AS, un accord aurait été trouvé pour la saison prochaine entre le Betis Séville et le joueur.

En fin de contrat à la fin de la saison avec le Real Madrid, Isco ne sera pas prolongé par la Casa Blanca. De son côté, Manuel Pellegrini, qui l’a connu à Malaga, réclame son arrivée au Betis Séville, persuadé de pouvoir le relancer. Pour le convaincre, l’équipe andalouse n’hésite pas à casser sa tirelire. En effet, c’est une somme de 20 millions d’euros sur 2 ans, soit 10 millions d’euros de salaire par an, qui serait sur la table.

Si le Betis Séville peut se permettre cette petite folie financière, c’est grâce à ses bons résultats cette saison. 5e de Liga, le club pourrait se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Or, il s’agirait là d’une condition essentielle pour Isco. En cas de non-qualification, le Betis pourrait vendre un gros joueur. Nabil Fekir, qui a récemment prolongé jusqu’en 2026 est ainsi évoqué. Son style de jeu ne convient pas à son entraîneur. Problème, aucun club ne semble disposé à payer une somme suffisante. Autre possibilité, Guido Rodriguez, le milieu défensif qui possède une très bonne cote en Premier League.

Une histoire d’amour qui se termine mal

Le Betis Séville affiche aussi ses ambitions alors même que le mercato estival n’a pas commencé. Ces dernières semaines, deux recrutements ont déjà été finalisés. Il s’agit des Brésiliens Luiz Felipe et Luiz Henrique, qui arrivent respectivement de la Lazio et de Fluminense. Isco serait donc la troisième signature du club andalou. Il présente aussi l’avantage d’arriver gratuitement.

Pour Isco, ce départ du Real Madrid est la triste fin d’une belle histoire d’amour avec le Santiago Bernabeu. Arrivé en 2013 de Malaga, il a disputé 351 rencontres pour 53 buts et 54 passes décisives. À son palmarès, on trouve 2 championnats, 1 coupe d’Espagne, mais surtout quatre Ligue des champions, dont deux disputées comme titulaire.

Isco n'a pas beaucoup joué cette saison (iconsport)
Isco n’a pas beaucoup joué cette saison (iconsport)

Un temps considéré comme un très grand espoir du football espagnol, il a même été comparé à Xavi ou Iniesta, les stars barcelonaises. Très technique et doté d’une bonne vision du jeu, il n’aura toutefois jamais pu s’installer comme un titulaire indiscutable dans la durée. Jugé indésirable par Carlo Ancelotti, il n’a joué que 358 minutes depuis le début de la saison pour seulement 2 buts. Reste à savoir s’il pourra faire ses adieux au Santiago Bernabeu.

Personne(s) lié(s) à cet article : Isco (Francisco Román Alarcón Suárez)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires