dans

Mercato : une nouvelle piste offensive échappe à l’OM

L’OM prend une nouvelle recale.

L'Espagnol Pablo Longoria, à la tête de l'Olympique de Marseille, n'hésite pas à défendre son club et son équipe quand il le juge nécessaire/Icon Sport
L'Espagnol Pablo Longoria, à la tête de l'Olympique de Marseille, n'hésite pas à défendre son club et son équipe quand il le juge nécessaire/Icon Sport

En quête de renforts offensifs, l'Olympique de Marseille avait coché le nom de Gérard Delofeu. Sortant d'une saison intéressante sous la tunique de l'Udinese, l'Espagnol ne devrait, cependant, pas rallier la cité phocéenne. Plus

Une option intéressante sur le papier

L’OM est lancé au sein d’un mercato qui se doit d’être ambitieux. En effet, avec la Ligue des Champions qui se profile la saison prochaine, des renforts ne seront pas de trop, loin de là. Pour l’heure, la troupe de Pablo Longoria a déjà validé trois arrivées : Isaak Touré, Chancel Mbemba et Samuel Gigot. Ttrois défenseurs donc. Côté offensif, les pistes n’abondent cependant nullement. La dernière en date menait directement à Gérard Delofeu.

Gerard Delofeu veut signer à Marseille (iconsport)
Gerard Delofeu veut signer à Marseille (iconsport)

Promis à une carrière glorieuse, le joueur formé à Barcelone a quelque peu déçu par la suite, un euphémisme. Aujourd’hui âgé de 28 ans, l’international ibère a su relancer sa carrière après des prestations remarquées du côté de l’Udinese. De ce fait, à deux ans de la fin de son contrat, Gérard Delofeu attise logiquement les convoitises.

L’OM doublé pour Delofeu ?

Ainsi, des clubs comme l’Atalanta ou le FC Séville sont annoncés sur ses traces. L’OM serait également sur le coup. Il faut dire que le profil explosif de l’ailier pourrait faire un bien fou à l’attaque olympienne. Problème, les Marseillais seraient aujourd’hui totalement dépassés dans ce dossier.

Selon la Gazzetta dello Sport, ce serait une tout autre destination vers laquelle se dirigerait Gérald Delofeu donc. Non cité dans ses prétendants plus haut, le Napoli tiendrait toutefois largement la corde afin d’attirer le Catalan. Une première offre à hauteur de 16 millions d’euros serait parvenue sur la table des décideurs de l’Udinese. Pour leur part, ces derniers attendraient plutôt 20 millions d’euros pour céder leur élément. Un terrain d’entente pourrait ainsi rapidement être trouvé, au grand damne de l’écurie hexagonale. Surtout que le principal intéressé se serait d’ores et déjà mis d’accord avec les Napolitains sur les bases d’un contrat de quatre saisons assorti d’un salaire annuel de 2,5 millions d’euros…

Personne(s) lié(s) à cet article : Gerard Delofeu
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires