dans

Mercato : un cador anglais fonce sur Alvaro Morata

A la recherche d’un grand attaquant…

Alvaro Morata sous les couleurs de la Juventus Turin. / Icon Sport
Alvaro Morata sous les couleurs de la Juventus Turin. / Icon Sport

Peu en réussite avec la Juventus Turin cette saison, Alvaro Morata ne devrait pas être conservé à l'issue de son prêt. Du coup, Arsenal serait prêt à mettre les 30M d'euros demandés par l'Atlético pour s'attacher ses services. Plus

Pour Morata, c’est 30 millions d’euros

Depuis son arrivée à la Juventus Turin, Alvaro Morata a toujours eu beaucoup de mal à se faire accepter par les supporters bianconeri. En effet, ce dernier a systématiquement alterné le bon et le moins bon. Il savait aussi bien échouer des coups inratables que réussir des coups imparables. Toutefois, la Juventus ne souhaite pas dépenser la somme demandée par l’Atlético de Madrid pour conserver le buteur espagnol.

En effet, ces derniers demandent à la Juve une somme avoisinant les 35 millions d’euros pour que ces derniers lèvent l’option d’achat. Cependant, les dirigeants bianconeri ne feront pas d’offre supérieure à 20 millions d’euros. Une somme qui est loin de satisfaire les Colchoneros, chez qui Morata est encore sous contrat. Toutefois, ces derniers pourraient bien recevoir une offre d’Arsenal

Arsenal à la recherche de son grand attaquant

Alors que la quête d’un numéro 9 tueur devant le but est devenue une évidence pour les dirigeants des Gunners, ces derniers pourraient bien avoir trouvé leur maillon manquant. En effet, la direction d’Arsenal aurait formulé une offre de 30 millions d’euros, comme le rapporte Sky Sports. L’idée est de satisfaire le plus rapidement possible les dirigeants de l’Atlético de Madrid afin d’éviter de le voir rester à la Juventus Turin.

Alvaro Morata est la cible d'Arsenal (iconsport)
Alvaro Morata est la cible d’Arsenal (iconsport)

Problème, le joueur ne se voit pas retourner à Londres. Alvaro Morata avait en effet exprimé son envie de rester en Italie et à la Juve, en mars dernier. L’opération risque d’être compliquée par conséquent, d’autant plus que la Vieille Dame a toujours le contrôle du dossier jusqu’à la fin du mois de juin prochain. En effet, l’option d’achat fixée à 30 millions d’euros ne sera plus effective une fois le mois de juillet arrivé.

Personne(s) lié(s) à cet article : Álvaro Morata
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires