dans

Mercato : Rafael quitte l’İstanbul Başakşehir et flirte avec Nantes pour retrouver son jumeau Fábio

La fratrie réunie ?

Rafael a résilié son contrat avec İstanbul Başakşehir. Icon Sport
Rafael a résilié son contrat avec İstanbul Başakşehir. Icon Sport

Rafael, l'ancien latéral droit de Manchester United et de Lyon, a résilié son contrat avec l'İstanbul Başakşehir. Pour mieux rebondir à Nantes, où son jumeau Fabio évolue ? Plus

Son aventure turque n’aura pas fait long feu. Moins d’un an après sa signature à l’İstanbul Başakşehir, Rafael (31 ans) a déjà résilié son contrat avec le club stambouliote. L’ancien latéral de Manchester United (2008-2015) et de l’Olympique lyonnais (2015-2020) se retrouve donc sans club. Mais le latéral droit brésilien compte bien ne pas prendre racine très longtemps…

Direction le FC Nantes pour Rafael ?

Rafael et son jumeau Fábio, arrivés très tôt (17 ans) à Manchester United en provenance de Fluminense en 2008, n’ont jamais caché leur désir de rejouer ensemble après la fin de leur histoire chez les Red Devils. Fábio avait quitté Manchester un an avant le futur Lyonnais. Il avait alors pris la direction du Pays de Galles et de Cardiff en janvier 2014. Après un transfert à Middlesbrough, il a atterri à Nantes en 2018. Le latéral droit, ancien international brésilien (2 sélections), est aujourd’hui titulaire chez les Canaris… au poste de latéral gauche. La voie est libre pour Rafael à droite, donc !

Les jumeaux Fábio (FC Nantes, à gauche) et Rafael (à droite) se sont côtoyés en Ligue 1 ces dernières saisons, lorsque le second évoluait encore à l'OL jusqu'à l'été 2020. Icon Sport
Les jumeaux Fábio (FC Nantes, à gauche) et Rafael (à droite) se sont côtoyés en Ligue 1 ces dernières saisons, lorsque le second évoluait encore à l’OL jusqu’à l’été 2020. Icon Sport

Si on ne connaît pas encore la volonté de Nantes de repêcher ou non le jumeau de Fábio, Rafael se charge lui-même de préparer le terrain. Dimanche 15 août, le latéral a relayé un tweet évoquant sa venue aux Canaris, en l’agrémentant de smileys évocateurs.

Sans doute Rafael a-t-il compris que c’était la meilleure façon d’attirer l’attention d’Antoine Kombouaré et de la direction sportive nantaise. Le technicien kanak a en effet confié il y a quelques jours que le FCN « n’a pas de cellule de recrutement » et que la dernière recrue Osmane Bukari a été enrôlée grâce à « des copains qui [l’]ont appelé. » Rafael sait ce qu’il lui reste à faire…

Personne(s) lié(s) à cet article : Rafael (Rafael Pereira da Silva)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires