dans

Mercato, OL : Peter Bosz veut dégraisser son effectif

L’OL doit dégraisser selon Peter Bosz !

Peter Bosz, le coach de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)
Peter Bosz, le coach de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)

Après avoir fini 8ᵉ l'année dernière, Peter Bosz et l'OL ont à cœur de se racheter. Après les retours de Lacazette et Tolisso, Peter Bosz réclame quelques ajustements au niveau de son effectif. Plus

Le mercato n’est pas terminé pour Bosz et les Gones

L’Olympique Lyonnais se prépare à rugir à nouveau en Ligue 1. Après les retours de Lacazette, tolisso et Remy Riou, l’OL n’est toujours pas rassasié au niveau du recrutement. Alors que le début de la Ligue 1 arrive à grand pas, l’OL peaufine les derniers détails au niveau de son effectif. En effet, jusque-là en quête d’un arrière gauche, l’arrivée de Tagliafico répond aux interrogations sur le côté gauche de la défense lyonnaise. Dans un entretien consacré au Progrès, Peter Bosz a indiqué que d’autres départs pourraient avoir lieu d’ici le début du championnat.

Peter Bosz, coach de l'Olympique Lyonnais (iconsport)
Peter Bosz, coach de l’Olympique Lyonnais (iconsport)

« Il manquait un latéral gauche, on rectifie. Et tous les jours, j’échange avec Vincent Ponsot. Et ce n’est pas seulement la question de se demander qui va venir… Car ça dépend aussi de ceux qui vont partir. Léo Dubois est parti. Quelques autres joueurs vont peut-être faire comme Léo. Donc, s’il y a sur chaque ligne, un ou deux joueurs qui s’en vont, on verra. Mais bien sûr, on a déjà évoqué les solutions. »

Peter Bosz dans un entretien au Progrès

Un dégraissage nécessaire ?

Ayant terminé 8ème de Ligue 1 la saison passée, l’Olympique lyonnais pourra se consacrer aux compétitions nationales. Privé de compétitions européennes, l’OL se retrouve avec un effectif assez profond et pense activement à dégraisser dès cet été.

« C’est vrai qu’avec un match par semaine, je ne peux pas avoir 30 joueurs. Le cadre doit être plus petit. Normalement, on doit doubler tous les postes. Si on a trois ailiers pour deux postes, ça va. Mais après, si on a trois joueurs par poste, c’est plus dur. Après dans le foot, le problème, c’est que dès le début de saison parfois, il y a des soucis. Là, la 1re semaine, on a eu Maxence (Caqueret) et Coco (Tolisso) qui ont été blessés. Une semaine ça va, mais il ne faut pas que ça dure deux mois. On n’est jamais sûr.« 

Peter Bosz, Le Progrès

D’autre part, certains postes, comme celui d’arrière droit et de sentinelle, ont toujours besoin de renforts. Pour rappel, un échange Aouar-Carvahlo plus une somme d’argent (13M€) en faveur de l’OL est dans les tuyaux. Affaire à suivre…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Peter Bosz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires