dans

Mercato : Manchester City signe déjà son record de ventes

Une nouveauté chez les Sky Blues.

Khaldoon Al Mubarak, le président de Manchester City. (Icon Sport)
Khaldoon Al Mubarak, le président de Manchester City. (Icon Sport)

On pointe très souvent du doigt Manchester City pour ses dépenses, à juste titre. Cependant, et c'est un phénomène récent, l'actuel champion d'Angleterre réalise de bonnes ventes. Plus

En Angleterre, le marché des transferts a ouvert ses portes depuis plus d’un mois. Durant cette période, Manchester City en a profité pour vendre plusieurs joueurs, et ainsi, déjà battre son record de ventes. Près de 122 millions d’euros, c’est ce qu’a pour l’instant récolté le club.

Jesus et Sterling rapportent

La première vente notable a été celle de Gabriel Jesus, parti en direction d’Arsenal. Le Brésilien a ramené un peu plus de 52 millions d’euros à la signature. Avec ce mouvement, les Citizens peuvent même se targuer d’avoir réalisé une belle plus-value. L’attaquant avait été acheté pour 32 millions à Palmeiras. Plus récemment, c’est le transfert de Raheem Sterling qui a marqué par son importance. Outre le fait que la transaction se soit faite entre deux cadors du championnat, elle a surtout été estimée à un peu plus de 56 millions. Les deux joueurs offensifs ont donc rapporté plus de 100 millions rien qu’à eux deux.

À ces transferts médiatisés, il faut ajouter deux autres ventes plus modestes, mais non négligeables pour autant. Habitué aux prêts, le Japonais Ko Itakura a été définitivement cédé au Borussia Mönchengladbach, pour 5 millions. Dans un registre similaire, l’Espagnol Pedro Porro a aussi été vendu. Il restera d’ailleurs au Sporting CP, où il était prêté depuis deux ans. Ici, l’entrée d’argent s’élève à 8,5 millions d’euros. Enfin, si le vétéran Fernandinho a quitté le club gratuitement du haut de ses 37 ans, d’autres ventes sont peut-être encore à prévoir au sein de l’effectif de Guardiola. Nathan Aké a par exemple beaucoup été cité du côté de Chelsea.

Une tendance qui se confirme

Manchester City vend. Bien que cette stratégie semble toute nouvelle, on pouvait déjà en observer les fondations sur les mercatos précédents. Pour trouver le record tout juste battu, il ne faut pas chercher très loin, il a été établi lors du dernier exercice. Il s’élevait à légèrement moins de 94 millions. Outre les ventes de Lukas Nmecha, Jack Harrison et Angeliño, c’est surtout celle de Ferran Torres (55 millions) à l’hiver qui avait gonflé la bourse.

Ferran Torres n'a pas réussi à s'importer à Manchester City (iconsport)
Ferran Torres n’a pas réussi à s’importer à Manchester City (iconsport)

En 2017-2018, les pensionnaires de l’Etihad avaient réalisé une douzaine de ventes. La majorité d’entre elles fut peu coûteuse, mais l’on retrouve tout de même de gros noms, comme Samir Nasri, Aleksandar Kolarov ou encore Joe Hart. La meilleure opération portait sur Kelechi Iheanacho et ses 28 millions, pour un mercato à 91 millions de revenus au total. Enfin, si Jesus, Sterling et Ferran Torres, sont très bien placés, le record du joueur vendu le plus cher est toujours détenu par Leroy Sané. Devant d’une courte tête, l’Allemand était parti au Bayern contre 60 millions.

Mais Manchester City ne freine pas pour autant les dépenses

Alors que City se révèle être un plutôt bon vendeur avec le temps, ce constat doit néanmoins être nuancé. Difficile de dissocier indéfiniment les départs des arrivées. Dans ce cadre plus global, le club anglais se démarque d’une bien autre façon. Jamais il n’a terminé une saison avec une balance positive depuis qu’il est sous pavillon émirati. Pire, aucun club n’a dépensé plus que lui depuis son rachat en 2008. En d’autres termes, les progrès sont bien réels, mais sans doute encore trop pauvres pour permettre de gommer cette image de club ultra-dépensier. Ce mercato est bien parti, mais rien ne dit que Guardiola se contentera d’Erling Haaland et Kalvin Phillips. Le technicien lorgne toujours sur Marc Cucurella, le talentueux latéral gauche de Brighton.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Manchester City
Personne(s) lié(s) à cet article : Gabriel Jesus, Raheem Sterling
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires