dans

Mercato : Héctor Bellerín quitte Arsenal et rejoint le Betis Séville

C’est son père qui doit être heureux !

Héctor Bellerín quitte Arsenal et s'engage pour un an au Betis Séville. Icon Sport
Héctor Bellerín quitte Arsenal et s'engage pour un an au Betis Séville. Icon Sport

Héctor Bellerín a trouvé un point de chute en Espagne. Le latéral droit quitte Arsenal et s'engage avec le Betis Séville sous la forme d'un prêt d'un an. L'Espagnol va donc découvrir la Liga après dix ans passés en Angleterre. Plus

Bellerín et le Betis, une vieille histoire

Arrivé en 2011 à Arsenal en provenance du FC Barcelone, Héctor Bellerín quitte l’Emirates Stadium. Il s’engage pour un an avec le Real Betis. Le latéral droit espagnol est prêté au pensionnaire du Benito Villamarín, où il découvrira enfin la Liga.

Mais l’arrivée au Betis de l’Espagnol de 26 ans n’est pas un hasard. L’histoire d’amour entre le club andalou et les Bellerín remonte à plusieurs années en arrière. En effet, le père de l’ancien Gunner est un grand fan du Real Betis. C’est aussi donc le doux rêve de son père qui est réalisé. Celui de voir son fils porter le maillot verdiblanco.

Un chemin parsemé d’embûches

Son arrivée au Betis Séville marque aussi un renouveau pour un joueur qui était en Angleterre depuis plus de dix ans. Longtemps annoncé comme étant le futur grand latéral droit de l’équipe d’Espagne, Héctor Bellerín a connu une grave blessure qui ne lui a pas permis d’atteindre le niveau espéré.

Dans un documentaire sorti en début d’année 2021, l’Espagnol montrait sa résilience et sa force mentale pour revenir au plus haut niveau après une rupture des ligaments croisés en janvier 2019. Jusqu’à ce retour à la compétition dans un contexte particulier, un Emirates Stadium à moitié vide, COVID oblige. Des mois de travail dans l’ombre, à faire le dos rond, pour réapprendre à jouer.

Aujourd’hui, cette blessure semble derrière lui. Il ne lui reste plus qu’à retrouver des sensations au Benito Villamarín, où il sera en concurrence avec Martín Montoya ou encore Youssouf Sabaly. Mais l’ancien Bordelais, arrivé cet été, part avec une longueur de retard, puisqu’il est forfait jusqu’en 2022 pour une blessure à la cuisse. Héctor Bellerín, lui, pourrait faire ses grands débuts avec le Betis Séville le lundi 13 septembre sur la pelouse de Grenade.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Betis Seville
Personne(s) lié(s) à cet article : Héctor Bellerín
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires