dans

Mercato : en difficulté financière, l’Atlético obligé de vendre Griezmann ?

Le cholismo en prend un coup

Antoine Griezmann a connu une dernière saison très compliquée à l'Atlético de Madrid. Icon Sport
Antoine Griezmann a connu une dernière saison très compliquée à l'Atlético de Madrid. Icon Sport

Auteur d'une saison très compliquée, Antoine Griezmann pourrait se faire pousser vers la sortie par l'Atlético Madrid. La faute à des difficultés financières... Plus

Un patron qui n’a pas convaincu

Joueur phare de l’Atlético Madrid sous la houlette de Diego Simeone entre 2014 et 2019, Antoine Griezmann a connu une fortune bien diverse en 2021-2022, que ce soit sous la tunique des Colchoneros ou celle de l’équipe de France.

Antoine Griezmann n'y arrive plus avec les Bleus (iconsport)
Antoine Griezmann n’y arrive plus avec les Bleus (iconsport)

Un état de fait qui constitue un des facteurs de la volonté aujourd’hui affichée de l’Atlético de se séparer de son gaucher durant cette fenêtre des transferts. Prêté pour deux saisons par le FC Barcelone, l’ancien joueur de la Real Sociedad semble être plus un poids qu’autre chose aujourd’hui en terres madrilènes.

Antoine Griezmann poussé vers la sortie ?

Et pour cause, les finances de l’Atlético de Madrid sont aujourd’hui dans le rouge, nous indique la Cope. La radio espagnole explique que leur masse salariale serait de 100 millions d’euros au-dessus de la limite autorisée par la Liga. Du coup, étant donné les émoluments d’Antoine Griezmann, il se place aujourd’hui comme un poids dont il faudrait se délester.

Car oui, avec un salaire estimé à 33 millions d’euros nets par saison, Antoine Griezmann est le principal responsable de cette situation très délicate. Le but serait donc pour les Colchoneros de renvoyer l’international tricolore du côté du FC Barcelone. Problème, ce dernier aurait d’ores et déjà joué le nombre de matches nécessaires pour activer la clause de rachat à hauteur de 40 millions d’euros. Un retour au sein du club culé semble donc, aujourd’hui, exclu. Un état de fait qui empêche, par exemple, l’Atlético d’inscrire Axel Witsel au sein de son équipe première pour l’heure. Ajoutez à cela les cas d’Alvaro Morata et de Saul Niguez, qui reviennent tous deux de prêt, et vous comprenez la problématique dans laquelle se trouvent les décideurs madrilènes.

Personne(s) lié(s) à cet article : Antoine Griezmann
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires