dans

Mercato : après Sarr, Monaco vise un joueur de MU !

Encore du lourd en défense ?

Eric Bailly, ici avec le Français Raphaël Varane (Icon Sport)
Eric Bailly, ici avec le Français Raphaël Varane (Icon Sport)

Ce mardi 9 août 2022, Monaco va disputer un match important sinon capital pour la suite de sa saison, en Ligue des champions. En parallèle, le club du Rocher n'en a pas fini avec son recrutement. Et lorgnerait sur Eric Bailly, le défenseur central de Manchester United. Plus

Malang Sarr, en attendant la suite

En s’imposant sur la pelouse de Strasbourg à l’occasion de la première journée de Ligue 1 (1-2), l’AS Monaco a parfaitement lancé sa saison. Mais le troisième tour préliminaire retour de Ligue des champions prévu ce mardi du côté du PSV Eindhoven sera encore plus important. De l’issue de cette rencontre dépendra une partie de la suite du mercato estival monégasque. Dans les prochaines heures, le club du Rocher devrait acter l’arrivée de Malang Sarr en prêt, en provenance de Chelsea. Ce n’est peut-être pas tout. En effet, un autre défenseur central serait dans le viseur. Il s’agit d’un certain Eric Bailly, rien que ça.

Eric Bailly sous les couleurs de Manchester United (Icon Sport)
Eric Bailly sous les couleurs de Manchester United (Icon Sport)

Eric Bailly de Manchester United à Monaco ?

Selon nos confrères de L’Equipe, l’AS Monaco aimerait s’attacher les services d’Eric Bailly. Le défenseur central international ivoirien de 28 ans est sous contrat avec Manchester United jusqu’en juin 2024. L’écurie de Ligue 1 tablerait sur un prêt, quand les Red Devils souhaiteraient ardemment vendre le joueur.

L’ancien crack de Villarreal, acheté pour près de 40 millions d’euros il y a six ans, est aujourd’hui estimé à… 6 millions par les sites spécialisés. Eric Bailly, auteur d’une première saison à près de 50 matches, club et sélection confondus, a vite été relégué au rang de remplaçant. Avec l’arrivée de Lisandro Martinez cet été, en plus de Raphaël Varane et Harry Maguire, son temps de jeu ne devrait pas aller en s’améliorant. Signer à Monaco pourait constituer un joli rebond. À condition de disputer la prochaine Ligue des champions ? Il s’agirait clairement d’un atout, aussi bien économique que sportif, pour tenter d’attirer le joueur aux 46 sélections avec la Côte d’Ivoire.

Personne(s) lié(s) à cet article : Éric Bailly
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires