dans

Lyon, Mercato : Emerson prêté une saison sans option d’achat (officiel)

L’international italien était la priorité de Peter Bosz au poste de latéral gauche

Emerson a rejoint l'OL ce jeudi 19 août. @OL
Emerson a rejoint l'OL ce jeudi 19 août. @OL

Emerson Palmieri évoluera à Lyon cette saison. Le latéral gauche italien a été prêté sans option d'achat par Chelsea, comme les Gones l'ont annoncé sur leur site Internet. Le champion d'Europe avec la Squadra Azzurra pourrait disputer sa première rencontre dès dimanche 22 août, d’après L’Équipe. Sa signature pourrait en outre accélérer le départ de Maxwel Cornet. Plus

Emerson, un premier vrai succès lyonnais sur le mercato

Le 29 mai dernier, tout juste nommé nouvel entraîneur de Lyon, l’ambitieux Peter Bosz fixait ses priorités de recrutement. Le Néerlandais souhaitait un gardien de haut niveau (André Onana), un latéral gauche pour remplacer un Maxwel Cornet sur le départ, et un finisseur (le nom de Serdar Azmoun circule). À moins de deux semaines de la clôture du marché des transferts, l’ancien technicien de l’Ajax a obtenu une première victoire avec Emerson.

Alors que le dossier Onana a capoté, que les finances lyonnaises ne permettent pas d’enrôler le buteur désiré et que le dossier Xherdan Shaqiri semble faire du surplace, l’OL a enregistré l’arrivée d’Emerson en provenance de Chelsea. Le latéral gauche italien de 27 ans débarque dans le Rhône pour une saison, sans option d’achat, comme l’a annoncé le club sur son site Internet.

Un joueur d’expérience, double champion d’Europe en titre

À ce poste, l’OL a étudié plusieurs possibilités. Malgré l’arrivée de Henrique, Lyon a rapidement établi le besoin de se renforcer à un poste auquel Cornet est poussé vers la sortie. Si le nom de Layvin Kurzawa a circulé, et que des négociations ont été ouvertes au sujet du Parisien, Bosz a rapidement fait d’Emerson son choix numéro 1. Latéral d’expérience, l’Italien sort d’une saison particulièrement riche. S’il a peu joué en club (15 matchs), il a soulevé la Ligue des champions avec Chelsea et l’Euro avec l’Italie. Oui, c’est bien un double champion d’Europe que Lyon accueille sur ses terres.

Après avoir remporté la Ligue des champions avec Chelsea, Emerson a soulevé l'Euro avec l'Italie. Apparu quatre fois dans le tournoi, il a disputé la demi-finale et la finale comme titulaire (iconsport)
Après avoir remporté la Ligue des champions avec Chelsea, Emerson a soulevé l’Euro avec l’Italie. Apparu quatre fois dans le tournoi, il a disputé la demi-finale et la finale comme titulaire (iconsport)

En demi-finale puis en finale du tournoi estival, Emerson a compensé la blessure de Leonardo Spinazzola en débutant les deux rencontres. À Chelsea depuis 2018, il est apparu 70 fois et a marqué à deux reprises avec les Blues. Mais barré par la concurrence de Ben Chilwell et Marcos Alonso, un départ ne faisait plus de doute cet été. Thomas Tuchel ne lui a d’ailleurs accordé que 4 minutes lors de la première journée de Premier League. Il l’avait déjà laissé sur le banc en Supercoupe d’Europe face à Villarreal.

Emerson a préféré Lyon à Naples

Si Naples était entré dans la danse ces derniers jours, c’est finalement Lyon qui a semblé avoir avancé les meilleurs arguments. À tel point que le joueur a poussé en faveur d’un départ vers la France plutôt qu’en Italie. Si tout se passe correctement, le gaucher pourrait être qualifié dès dimanche 22 août pour affronter Clermont en Ligue 1. Ce sera au Groupama Stadium, un stade dans lequel il a déjà joué avec l’AS Rome. C’était le 9 mars 2017, en huitièmes de finale de la Ligue Europa (4-2).

Également visé par Naples, Emerson a préféré le projet de Lyon (iconsport)
Également visé par Naples, Emerson a préféré le projet de Lyon (iconsport)

Pour Lyon et son entraîneur, la venue de l’Italien sera perçue comme une très bonne nouvelle dans une période morose. Outre le début de saison sportivement très délicat (un point après deux journées et une humiliation à Angers), les Lyonnais sont bousculés par « l’affaire Marcelo » , alors que les supporters ont mis la pression sur la direction pour obtenir des renforts. Avec Emerson, un vent nouveau devrait souffler entre Rhône et Saône. En attendant d’autres recrues…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Emerson
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires