dans

LdC, Lille, Gourvennec : « On n’a pas dit notre dernier mot »

Tout reste possible

Jocelyn Gourvennec veut y croire jusqu'au bout (iconsport)
Jocelyn Gourvennec veut y croire jusqu'au bout (iconsport)

Mercredi soir, le LOSC s’est incliné sur la pelouse de Salzbourg pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des Champions (2-1). Une défaite qui ne satisfait bien évidemment pas Jocelyn Gourvennec, l’entraineur lillois. Plus

Gourvennec veut y croire

Après un match nul face à Wolfsbourg lors de la première journée, le LOSC a trébuché mercredi soir sur la pelouse de Salzbourg. Un résultat décevant pour des Lillois qui devront réagir pour espérer obtenir une deuxième place essentielle pour la qualification. Jocelyn Gourvennec, interrogé après cet échec, veut en tout cas encore y croire.

« On a très bien démarré. On était rigoureux quand on n’avait pas le ballon. Juste dans nos préparations d’action. Salzbourg presse beaucoup et nous ne sommes pas tombés dans ce piège en ressortant bien nos ballons. Si on est plus justes et techniquement meilleurs, on ne parle plus du penalty. On n’a pas été justes dans les 25 derniers mètres. Après l’histoire du penalty… Il y a des choses que je ne comprendrai jamais. Ce fait de jeu a énormément d’incidence. Ça les a remis dans le match. En deuxième période, je n’ai rien à dire sur le deuxième penalty. Mais on ne lâche pas. On est encore présent et si on est plus juste, on revient à 2-2. Il est vrai que c’est un peu frustrant de ne pas prendre plus de points là. Mas c’est la réalité. Je me souviens de Claude Puel qui disait en qualité d’entraîneur de Lille après des matches de C1 avec ce scénario :  »on n’a pas dit notre dernier mot »

Propos repris par L’Equipe

Un manque d’efficacité

Avec un point sur quatre possibles, le LOSC de Gourvennec se met dans une situation délicate (iconsport)
Avec un point sur quatre possibles, le LOSC de Gourvennec se met dans une situation délicate (iconsport)

Contrairement à la saison passée, Lille peine dans la finition. Un manque qui, selon l’entraineur lillois, fait toute la différence.

« Contre Wolfsburg, on répond présent. On doit s’améliorer dans la finition. On a perdu des matches en L1 où on a des situations avant nos adversaires. Si on ouvre le score, ça galvanise et le scénario est probablement différent. Cette défaite un peu spéciale ici ne doit pas noircir le tableau. On fait quand même de bonnes choses. »

Lors du prochain match, les Dogues affronteront le FC Séville. Une rencontre où le faux pas sera interdit.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires