dans

CDF, LOSC, Gourvennec après Lens-Lille : « C’est incroyable de ne pas se qualifier »

L’élimination a du mal à passer.

Jocelyn Gourvennec est revenu sur l'élimination du LOSC en Coupe de France face à Lens. Icon Sport
Jocelyn Gourvennec est revenu sur l'élimination du LOSC en Coupe de France face à Lens. Icon Sport

L'entraîneur du LOSC Jocelyn Gourvennec a réagi à l'élimination de son équipe aux tirs au but en seizième de finale de Coupe de France contre Lens. Son équipe menait pourtant 2-0 avant de se faire rejoindre. Plus

Gourvennec ne comprend pas

Les mots manquaient à Jocelyn Gourvennec au sortir du seizième de finale de Coupe de France contre Lens, et de cette élimination cruelle aux tirs au but. Après avoir mené 2-0, les Lillois ont été punis à la dernière seconde sur un but de Séko Fofana, avant de plier depuis le point de pénalty.

Devant la presse, Gourvennec a eu du mal à accepter l’élimination de son équipe après un début de rencontre parfait, validé par deux buts d’Amadou Onana. Pour le coach lillois, le LOSC aurait dû tuer le match pour se mettre à l’abri.

« Je suis très déçu, je ne sais pas comment on ne peut pas être qualifiés. Faire ce match là à l’extérieur, prendre le dessus et ne pas passer… On peut se reprocher de ne pas nous être mis à l’abri, de ne pas avoir mis le troisième voire le quatrième alors qu’on leur a posé énormément de problèmes. Mais c’est incroyable de ne pas se qualifier. Le foot c’est comme ça. Il n’y a pas de cadeau à faire quand vous avez l’opportunité d’aggraver le score. Ce ne sont pas des demi-occasions qu’on a eues. »

Jocelyn Gourvennec en conférence de presse
Le LOSC, éliminé de la Coupe de France aux tirs au but contre le RC Lens, au stade Bollaert. Icon Sport
Le LOSC, éliminé de la Coupe de France aux tirs au but contre le RC Lens, au stade Bollaert. Icon Sport

Le LOSC se tourne vers Lorient

Aussi cruelle soit-elle, cette élimination ne doit pour autant pas remettre en cause les bonnes séquences lilloises entrevues durant une bonne partie de la rencontre. Et ce malgré les absences de nombreux joueurs, infectés par la COVID. Malgré l’opportunité gâchée, Jocelyn Gourvennec se tourne déjà vers le prochain match de Ligue 1, avec la réception de Lorient.

Jocelyn Gourvennec a validé le nouveau protocole sanitaire, qui oblige toutes les équipes à se faire tester avant chaque match. Icon Sport
Jocelyn Gourvennec a validé le nouveau protocole sanitaire, qui oblige toutes les équipes à se faire tester avant chaque match. Icon Sport

« On a fait rentrer les joueurs expérimentés car la fin de match était tendue, avec de la fatigue, de l’intensité, du répondant athlétique et de la fraîcheur en face. Mais malgré ça, on a bien géré nos récupérations, on allait chez eux sur la fin de match mais si vous ne sanctionnez pas l’adversaire, vous le payez. Cela peut-être incroyable mais c’est comme ça. On va basculer sur le match de Lorient, on verra sur qui on peut compter, des surprises et pas que chez nous. »

Jocelyn Gourvennec en conférence de presse

En effet, le nouveau protocole sanitaire pourrait bien changer la donne dans de nombreuses équipes de Ligue 1. Il impose des tests 48 heures avant chaque match, ce que certains clubs ne faisaient pas. Pour l’entraîneur de Lille, cette nouvelle norme apporte davantage d’équité. « Tout le monde va être logé à la même enseigne, c’est plus juste« , a précisé Jocelyn Gourvennec.

Renato Sanches n'a pu éviter l'élimination de Lille en Coupe de France. Icon Sport
Renato Sanches n’a pu éviter l’élimination de Lille en Coupe de France. Icon Sport

Si la Coupe de France s’arrête-là pour le LOSC, de belles échéances se préparent pour les Dogues. Avec notamment en point d’orgue un huitième de finale de Ligue des champions contre Chelsea. Mais d’ici-là, il faudra aussi engranger en championnat. Les Lillois sont pour le moment huitièmes, avec 28 points.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires