dans

Pour le président de la Liga, Lionel Messi « n’est pas indispensable »

L’heure des adieux

Lionel Messi, pas indispensable au football spagnol selon le président de la Liga. Icon Sport
Lionel Messi, pas indispensable au football spagnol selon le président de la Liga. Icon Sport

Lionel Messi bientôt sur le départ ? La possibilité ne semble pas faire peur à Javier Tebas, le président de la Liga. Pourtant, cela aurait de sérieuses conséquences... Plus

La question n’est plus vraiment taboue après l’été dernier. A l’époque, Lionel Messi est à doigts de quitter son club de toujours, le FC Barcelone. Une séquence aux airs de tremblements de terre en Catalogne. Pourtant quelques mois plus tard, le sujet ne semble plus vraiment tabou.

Lionel Messi vers de nouveaux horizons

Pourquoi donc cette bascule ? Il y a d’un côté le sentiment que ce départ pourrait bien être inéluctable. S’il veut vraiment partir, le FC Barcelone n’a plus les armes pour le retenir à l’heure actuelle. Milliardaire, plus proche de la fin que du début de sa carrière, il a envie de retrouver Pep Guardiola et sans doute aussi une équipe compétitive, ce que ne peut plus lui proposer le FC Barcelone.

Lionel Messi "n'est pas indispensable"
Un départ assuré ? (DR)

Et puis surtout, la Liga a réduit le budget des clubs. La nouvelle est tombée récemment. Une décision aux airs de couperet pour le FC Barcelone au vu du prodige argentin.

Quand la Liga se prépare à son départ

C’est sans doute en partie ce qui amène Javier Tebas, le président de la Liga à faire preuve de fatalisme, mais aussi d’optimisme. Après le départ de Neymar et celui de Cristiano Ronaldo, le championnat espagnol va perdre une de ses dernières grandes stars.

Les stars ne sont pas indispensables. Ils ne sont pas aussi importants que les gens le disent. Neymar et Cristiano Ronaldo sont partis. Il faut avoir une stratégie, un joueur peut vous aider, mais ce n’est pas indispensable

a ainsi confié le responsable au World Football Summit. Une vision de l’importance de Lionel Messi qui semble toutefois surtout concerner le championnat et pas le FC Barcelone.

Nous avons conclu les accords pour les quatre prochaines saisons dans presque tous les territoires. Cela peut quelque peu affecter les sponsors, mais nous avons vraiment travaillé dur sur la marque de la Ligue.

On imagine sans peine que le club catalan puisse ne pas voir les choses de la même manière.

Pendant ce temps-là, Lionel Messi, comme beaucoup d’Argentins, pleure la disparition de Diego Maradona, son illustre prédécesseur en équipe nationale décédé il y a quelques jours.

Personne(s) lié(s) à cet article : Lionel Messi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires