dans

Ligue des champions (J6) : les enjeux de la dernière journée, groupe par groupe

Le Barça, l’AC Milan, l’Atlético de Madrid, Porto et l’Atalanta sont en danger !

Plusieurs équipes jouent leur qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions à l'occasion de la dernière journée des poules (iconsport)
Plusieurs équipes jouent leur qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions à l'occasion de la dernière journée des poules (iconsport)

La phase de poules de la Ligue des champions 2021-2022 s’achève ce mercredi 8 décembre. Si plusieurs équipes ont déjà validé leur billet pour le prochain tour et que certaines sont assurées de ne pas avoir de printemps européen, les enjeux sont encore nombreux. On fait le point avant les dernières rencontres. Plus

Groupe A : Leipzig et Bruges pour une place en C3

Dans le groupe A de Ligue des champions, la cinquième journée avait déterminé l’identité et l’ordre des deux qualifiés pour les huitièmes de finale. Manchester City et le PSG sont assurés de devancer le RB Leipzig et le Club Bruges. Toutefois, les Allemands et Belges se disputent la troisième place, qualificative pour la Ligue Europa. Pour eux, les données sont simples : celui qui fera le meilleur résultat ce mardi 7 décembre verra la C3 (Leipzig joue à City, Bruges à Paris). En cas de même résultat, le RBL devancera Bruges au bénéfice des confrontations directes.

Groupe B : derrière Liverpool, tout le monde peut rêver de Ligue des champions

C’est le groupe le plus ouvert à l’occasion de cette dernière journée. Si la première place de Liverpool n’est pas menacée, celle derrière les Reds peut encore être décrochée par Porto, l’Atlético de Madrid et l’AC Milan. Actuels deuxièmes, les Portugais ont l’avantage et une victoire contre les Colchoneros leur assurerait la qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions. De même, un nul conjugué à une défaite milanaise enverrait le groupe de Sergio Conceição en huitièmes de finale.

L'Atlético et le Milan AC se disputent, avec le FC Porto, le deuxième ticket pour les huitièmes de finale de Ligue des champions (iconsport)
L’Atlético et le Milan AC se disputent, avec le FC Porto, le deuxième ticket pour les huitièmes de finale de Ligue des champions (iconsport)

De son côté, l’Atlético doit battre Porto et espérer que l’AC Milan ne l’emporte pas contre Liverpool ou bien s’imposer plus largement que le club italien. Enfin, pour prolonger le parcours en C1, les coéquipiers d’Olivier Giroud doivent s’imposer contre Liverpool et espérer un résultat nul dans l’autre partie. Ou bien battre les Reds aussi largement que l’Atlético ne bat Porto.

Groupe C : Tout est joué

Dans le groupe C, l’Ajax Amsterdam et le Sporting sont déjà assurés de rejoindre les huitièmes. Le Borussia Dortmund disputera la Ligue Europa tandis que Beşiktaş va quitter les Coupes d’Europe.

Groupe D : duel au sommet

Si le Real Madrid et l’Inter Milan sont déjà qualifiés, leur affrontement ce mardi 7 décembre déterminera l’identité de celui qui décrochera la première place. En cas de résultat nul en Italie, la Maison Blanche resterait en tête. Seule une victoire assurerait aux Milanais de prendre la première place du groupe. Derrière, le Sheriff Tiraspol est certain de devancer le Shakhtar Donetsk et donc de voir la C3.

Groupe E : le Barça joue sa survie en Ligue des champions

En visite chez le Bayern Munich, premier certain, le FC Barcelone joue sa qualification pour les huitièmes de finale. Deux scénarios permettraient au Barça de rejoindre le prochain tour. Soit une victoire en Allemagne, soit une défaite à Munich conjuguée à un non-succès du Benfica face à Kiev.

À distance, le Benfica Lisbonne et le FC Barcelone visent le deuxième ticket pour les huitièmes de finale de Ligue des champions (iconsport)
À distance, le Benfica Lisbonne et le FC Barcelone visent le deuxième ticket pour les huitièmes de finale de Ligue des champions (iconsport)

Groupe F : Villarreal, Atalanta, malheur au vaincu

Si Manchester United est certain de terminer en tête, Villarreal et l’Atalanta Bergame se disputent le deuxième strapontin. Les deux équipes s’affrontent d’ailleurs ce mercredi 8 décembre en Italie. Si les Espagnols ne s’inclinent pas, ils décrocheront la deuxième place alors que la Dea a besoin d’une victoire impérative. À noter qu’une défaite de l’Atalanta conjuguée à une victoire des Young Boys de Berne à Manchester qualifierait le club suisse pour la Ligue Europa aux dépens des Bergamasques.

Groupe G : Lille pour l’histoire

Actuel leader de son groupe, le LOSC peut décrocher une qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions pour la deuxième fois de son histoire. Une victoire à Wolfsbourg (mercredi 8 décembre) garantirait la première place alors qu’une non-défaite assurerait la qualification. Dans le groupe G, tout le monde peut encore se qualifier et seul le LOSC est certain de terminer au pire troisième. Pour atteindre les huitièmes, Salzbourg a besoin de battre Séville ou d’un nul conjugué à une victoire de Wolfsburg sur Lille. Séville est de son côté contraint de battre Salzbourg pour poursuivre l’aventure. Tout comme Wolfsburg contre le LOSC.

Lille peut décrocher la deuxième qualification de son histoire en huitièmes de finale de Ligue des champions (iconsport)
Lille peut décrocher la deuxième qualification de son histoire en huitièmes de finale de Ligue des champions (iconsport)

Groupe H : la tête en jeu

Ce mercredi 8 décembre, Chelsea – sur le terrain du Zenith Saint-Pétersbourg – et la Juventus – à domicile contre Malmö – batailleront à distance pour la tête du groupe. Celui qui obtiendra le meilleur résultat décrochera la première place alors qu’en cas de match nul des deux équipes, les Blues la conserverait. À noter enfin que le Zenith est certain de devancer Malmö pour la troisième place.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires