dans

Ligue des champions : Cristiano Ronaldo accusé d’avoir « trahi » la Juventus

Le coupable idéal

Cristiano Ronaldo encore éliminé en Ligue des champions avec la Juventus. Icon Sport
Cristiano Ronaldo encore éliminé en Ligue des champions avec la Juventus. Icon Sport

Après l'élimination de la Juventus de la Ligue des champions, mardi 9 mars, Cristiano Ronaldo est la cible de la colère des médias et des fans italiens, qui pointent du doigt la responsabilité de la star portugaise. Plus

C’est peut-être le seul Portugais à ne pas avoir exulté de bonheur, mardi 9 mars. Malgré la défaite au Juventus Stadium (3-2), le FC Porto s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions aux dépens des Bianconeri, grâce à sa victoire 2-1 à l’aller. Et derrière la défaite, l’Italie cible majoritairement un seul coupable : Cristiano Ronaldo.

Cristiano Ronaldo dans le viseur des médias

Battue à l’aller au Portugal, la Juventus partait avec un léger handicap à remonter. Mais rien d’impossible pour une Vieille Dame bien décidée à montrer les muscles sur la scène européenne cette saison. Face à un Porto réduit à 10 dès la 54e minute, la détermination n’aura pas été suffisante. Si le club italien a accroché une prolongation en menant 2-1 à la fin du temps réglementaire, il a encaissé un deuxième but à la 115e minute, qui l’a éliminé malgré une victoire arrachée grâce à Adrien Rabiot. Pour la deuxième année de suite, le club bute en 8e de finale de la Ligue des champions, après avoir déjà chuté en quarts il y a trois ans. A chaque fois, les adversaires n’avaient rien d’insurmontable sur le papier (l’Ajax puis Lyon et donc Porto).

Or, pour la presse italienne, le nom du coupable n’est pas à chercher bien loin : Cristiano Ronaldo. Habitué à aller au moins en demi-finale de l’épreuve reine avec le Real Madrid, il se révèle incapable de faire passer un cap à la Juventus depuis son arrivée en 2018. C’est pourtant en grande partie pour cette raison qu’il avait été acheté pour 100 millions d’euros.

Pour le Corriere dello Sport, le club a été « trahi par Ronaldo » . Un titre de l’édition papier qui fait écho à celui du site web où il est jugé « impardonnable » . Dans de nombreux autres médias, des qualificatifs peu favorables lui sont apposés : « touché coulé » , « absent » ou encore « fiasco » sont utilisés pour le décrire.

Au coeur des critiques, ce but à la 115e minute du FC Porto sur coup franc direct. Présent dans le mur, Cristiano Ronaldo saute, dos au tireur… Une attitude jugée indigne pour un membre d’un mur, qui doit en théorie jouer un rôle de muraille pour le tireur adverse. Au lieu de ça, la frappe de Sérgio Oliveira passera entre les mailles du « filet » Ronaldo pour enterrer la Juve.

Prélude à un départ inéluctable ?

Bien entendu, ce mauvais résultat fait aussi écho aux critiques récentes visant Cristiano Ronaldo. Son passage à Turin a récemment été qualifié « d’échec » par une référence du football transalpin. Alors que Lionel Messi peut lui aussi se préparer à subir le même sort en Ligue des champions avec le Barça contre le PSG, ce mercredi 10 mars, le passage de relais à la nouvelle génération semble déjà être prégnant pour les deux grandes stars du ballon rond mondial.

La question du départ de Cristiano Ronaldo se fait plus présente que jamais à la Juventus Turin. Certains médias n’hésitent d’ailleurs pas à s’interroger ouvertement sur la décision à venir d’Andrea Agnelli, le président du club. Y a-t-il encore un intérêt à conserver Cristiano Ronaldo, qui n’arrive pas à atteindre les objectifs nés de sa venue ? Faut-il le conserver mais lui octroyer des responsabilités moins grandes, qui le libéreraient en même temps que toute l’équipe ? Ou faut-il laisser la place aux jeunes et soulager un peu la masse salariale du club ?

SUSA / Icon Sport
Cristiano Ronaldo va-t-il quitter bientôt la Juventus Turin ? SUSA / Icon Sport

Sport Mediaset évoquait ouvertement son départ il y a quelques jours. Ses émoluments, évalués à environ 31 millions d’euros par an, seraient trop élevés pour une Juventus fragilisée par la crise du coronavirus. D’autant que cette nouvelle élimination précoce en Ligue des champions ne va pas faire du bien aux caisses. « CR7 », quant à lui, ne manquerait pas de prétendants, notamment Manchester United, évoqué depuis plusieurs mois. Du côté de la Juve, la priorité pour le remplacer ne serait autre que Mauro Icardi, l’attaquant du PSG

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires