dans

Ligue 2, Rodez : les débuts difficiles d’Enzo Zidane

A 26 ans, il est remplaçant en Ligue 2…

Enzo Zidane n'y arrive pas à Rodez. Icon Sport
Enzo Zidane n'y arrive pas à Rodez. Icon Sport

Enzo Zidane, le fils de Zinédine Zidane, a rejoint la Ligue 2 et le club de Rodez au cours de l'été. Mais les performances ne sont pas au rendez-vous pour l'instant... Plus

Dans la famille Zidane, il y a le père et puis il y a les autres. La descendance de « Zizou » peine encore à percer au plus haut niveau, comme le montre l’acclimatation difficile de son aîné, Enzo Zidane, en Ligue 2, avec le Rodez Aveyron Football.

Enzo Zidane, de la Castilla à la Ligue 2

Zinédine Zidane est tour à tour annoncé comme étant le prochain entraîneur du PSG ou le successeur de Didier Deschamps à la tête des Bleus. Mais c’est bien son fils, Enzo Zidane, qui a été le premier à (re)traverser les Pyrénées au cours de l’été. Le jeune milieu de terrain de 26 ans, formé à la Castilla, le centre de formation du Real Madrid, s’est engagé avec le Rodez Aveyron Football, en Ligue 2. Un nouveau point de chute pour un joueur qui peinait à convaincre après avoir joué successivement au Deportivo Alavés, à Lausanne (Suisse), au Rayo Majadahonda ou encore à Almeria (D2 espagnole) ces dernières saisons.

Promu en Ligue 2 à l’issue de la saison 2018-2019, Rodez compte notamment Zinédine Zidane parmi ses actionnaires. Mais cela ne suffit visiblement pas à assurer une place dans le onze de départ à son fils. Après 14 journées de Ligue 2, la recrue estivale est apparue à dix reprises, pour un total de 218 minutes, en étant titulaire à seulement deux reprises. Son tableau de chasse est encore vide puisque le milieu offensif n’a ni marqué ni signé de passe décisive.

Enzo Zidane a signé à Rodez au cours de l'été dernier (iconsport)
Enzo Zidane a signé à Rodez au cours de l’été dernier (iconsport)

Et ce samedi 6 novembre, Enzo Zidane ne fait même pas partie du groupe pour la rencontre de championnat contre le Paris FC (19h). Celui qui a déjà été victime d’une luxation de l’épaule serait désormais malade selon son club. Autant dire que le début de saison n’est sans doute pas celui dont rêvait le milieu de terrain. Lui qui cherche à se défaire de l’image de « fils de » , qui lui a longtemps collé à la peau, est encore et toujours ramené à son patronyme…

« Le nom ne fait pas le talent »

Un observateur du club cité par Le Parisien décrit un joueur qui a été initialement perçu comme une « attraction médiatique pour le club. » Mais Enzo Zidane en est resté à ce stade. Selon cet observateur, le joueur de 26 ans n’aurait tout simplement « pas le coffre pour tenir un match entier. » Ses « fulgurances techniques » seraient aussi « trop rares » pour l’instant. Au final, un bilan sans appel.

« Il est aussi assez frêle. Il doit forcer sa nature pour répondre au défi physique de la Ligue 2. »

Un observateur de Rodez
Enzo Zidane (à droite) serait trop frêle pour s'imposer en Ligue 2. Icon Sport
Enzo Zidane (à droite) serait trop frêle pour s’imposer en Ligue 2. Icon Sport

Le coach du club, Laurent Peyrelade, soulignait d’ailleurs en juillet à quel point le profil de Zidane pouvait sembler peu adapté au style de jeu de son équipe.

« Ça va être difficile pour lui de s’y intégrer avec son profil de passeur parce qu’on est une équipe de coureurs. »

Laurent Peyrelade à Centre Presse.

Plus dur, il soulignait même que le patronyme d’Enzo Zidane ne suffirait pas à lui assurer une place sur le terrain.

« Le nom ne fait pas le talent, c’est ce que tu fais sur le terrain qui te donne du crédit. »

Laurent Peyrelade à Centre Presse
Enzo Zidane ne dispose que d'un statut de remplaçant à Rodez. Icon Sport
Enzo Zidane ne dispose que d’un statut de remplaçant à Rodez. Icon Sport

Trois mois plus tard, difficile de donner tort à l’entraîneur du RAF. Plus préoccupant pour le joueur, l’équipe tourne bien sans lui, puisque les Aveyronnais occupent la neuvième de Ligue 2. Mais Enzo Zidane reste optimiste.

« Je fais mon autocritique et je sais que je dois faire mieux (…). Il faut du temps. Je fais tout pour avoir la meilleure condition physique possible et aider au maximum les copains. »

Enzo Zidane au Parisien

Reste à savoir si toute cette bonne volonté sera suffisante…

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
MESME
MESME
14 jours

Très bon et sérieux article empli d’objectivité. Félicitations