dans

Ligue 1 : Les salaires des coachs révélés, Pochettino très loin devant

Plus d’un million par mois pour l’entraîneur du PSG !

Mauricio Pochettino, l'entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Mauricio Pochettino, l'entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

À l'instar de celui des joueurs, le classement des salaires des entraîneurs de Ligue 1 a été publié ce mardi. Comme on pouvait s'y attendre, Mauricio Pochettino (PSG) est nettement en tête. Pour le reste, des disparités et des surprises sont à signaler. Plus

L’immense majorité des joueurs du Paris Saint-Germain étant la mieux payée de toute la Ligue 1, il en est de même pour son entraîneur Mauricio Pochettino. Loin derrière, la hiérarchie financière ressemble plus ou moins à la hiérarchie sportive. À quelques exceptions près.

Pochettino et son staff coûtent cher et pourraient coûter très cher au PSG

Ce mardi 22 mars 2022, nos confrères de L’Équipe ont donc publier le classement des salaires des entraîneurs de Ligue 1. Sans grande surprise, c’est Mauricio Pochettino, le coach du PSG, qui domine ce classement de la tête et des épaules avec 1,1 million d’euros bruts mensuels. À titre de comparaison, ses deux premiers poursuivants, Jorge Sampaoli (Olympique de Marseille) et Christophe Galtier (Nice), touchent chacun 330 000 euros, soit plus de trois fois moins. Au-delà de la somme colossale, c’est le possible départ du technicien argentin qui fait froid dans le dos.

Mauricio Pochettino (à gauche), ici avec l'attaquant du PSG Kylian Mbappé (à droite) / Icon sport
Mauricio Pochettino (à gauche), ici avec l’attaquant du PSG Kylian Mbappé (à droite) / Icon sport

Car Pochettino a étendu son bail avec le PSG jusqu’en 2023. Autrement dit, si l’actuel leader de Ligue 1 souhaite se séparer de lui cet été par exemple, il devra casser sa tirelire. Ainsi, un licenciement de l’ancien défenseur parisien coûterait 20 millions d’euros au club de la capitale. 15 millions pour le coach et 5 environ pour ses adjoints. Quand on sait que Jesus Pérez, le premier adjoint de Pochettino, émarge à 80 000 euros bruts mensuels… c’est autant que Frédéric Antonetti (Metz) ou Oscar Garcia (Reims) ! Mais comme avec Laurent Blanc, parti en 2016 avec 22 millions d’euros, une très mauvaise opération financière se profile au PSG.

Pour le reste, la Ligue 1 nous réserve pas mal de surprises

Au niveau des autres formations de Ligue 1, les bonnes surprises sont multiples. Ainsi, Bruno Genesio (Rennes), avec le cinquième salaire de Ligue 1 (150 000 euros bruts mensuels), est dans la course à la Ligue des Champions avec son équipe. Même joie pour Strasbourg avec Julien Stéphan (90 000 euros par mois) et surtout Lens, qui possède avec Franck Haise le seizième salaire de Ligue 1 (65 000 euros) mais la septième place de L1 à (égalité avec Monaco).

Au rayon des déceptions, les regards se tournent bien évidemment vers Peter Bosz (Lyon, 250 000 euros bruts mensuels) et Philippe Clement (Monaco, 150 000 euros par mois), qui ont réalisé de belles choses en Europe mais qui sont distancés en Ligue 1 avec leur équipe. David Guion, le coach de la lanterne rouge Bordeaux, a le dixième salaire de L1 avec 90 000 euros bruts mensuels. Enfin, signalons que Pascal Gastien (Clermont) est l’entraîneur le moins cher de l’élite (25 000 euros) et que Pascal Dupraz est arrivé à Saint-Etienne avec des prétentions salariales plus que raisonnables (30 000 euros par mois).

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires