dans

Lens, Mercato : Clauss chaud pour rejoindre un gros club de L1

Un départ inévitable ?

Clauss a des envies d'ailleurs. (Icon Sport)
Clauss a des envies d'ailleurs. (Icon Sport)

Après deux bonnes saisons au Racing Club de Lens, l'international français Jonathan Clauss pourrait quitter le Pas-de-Calais. Un grand club de L1 souhaite l'accueillir. Plus

Lorsqu’il débarque à Lens en 2020, Jonathan Clauss est loin de l’aura qui est désormais la sienne. Il faut dire qu’il est arrivé en provenance de l’Arminia Bielefeld, qui venait tout juste de décrocher la montée en Bundesliga. Deux ans plus tard, le joueur se verrait bien chez un monument de l’hexagone.

Marseille s’est positionné

En fin de contrat dans un an, le latéral droit suscite logiquement de l’intérêt. Désireux de se renforcer, l’OM a coché le nom de Clauss. Avec la Ligue des Champions qui se profile, il faudra faire bonne figure. L’arrivée d’Igor Tudor s’inscrit tout de même dans une certaine continuité. En effet, le technicien croate évoluait déjà avec une défense composée de trois centraux et deux pistons en Italie. Ainsi, il verrait d’un bon œil l’addition du Strasbourgeois.

Le club phocéen est déjà passé à l’action. Une première offre a même déjà été transmise. Estimée à 5 millions d’euros, celle-ci a été refusée. Lens en attendrait le double. Pour l’instant inachevées, les négociations ont au moins le mérite d’être amorcées. Pablo Longoria ne devrait pas en rester là, d’autant plus que le joueur a aussi son mot à dire.

Clauss prêt à faire le voyage

De son côté, l’homme aux quatre sélections en équipe de France se verrait bien partir pour les Bouches-du-Rhône, c’est du moins ce qu’annonce l’Équipe. Dans ce contexte, il pourrait être délicat pour Lens de retenir son atout.

Jonathan Clauss avec les Bleus. Icon Sport
Jonathan Clauss avec les Bleus. Icon Sport

En signant à Marseille, Clauss prendrait un nouveau tremplin dans sa carrière. Fort de deux dernières saisons qui l’ont grandement mis en avant, jusqu’à être retenu par Didier Deschamps, il a désormais un statut à pérenniser. En jouant la C1 et le podium de Ligue 1, la fenêtre d’exposition serait évidemment plus large. Chez les Olympiens, Pol Lirola n’a pas vraiment convaincu lors du dernier exercice, et pas sûr que Tudor confirme Valentin Rongier au poste qui était le sien sous Sampaoli. Le pari se tente.

Personne(s) lié(s) à cet article : Jonathan Clauss
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires