dans

Le PSG, Neymar, Mbappé, le système, les gardiens… la conf’ de presse de Galtier

Christophe Galtier s’est exprimé en tant que coach du PSG.

Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

Journée chargée pour le Paris Saint-Germain. Après avoir officialisé le départ de Mauricio Pochettino, le PSG a présenté son nouvel entraîneur, Christophe Galtier, ce mardi 5 juillet 2022. L'ancien coach de Nice s'est confié à la presse. Plus

C’est fait. Évoquée depuis des jours, l’arrivée de Christophe Galtier sur le banc du Paris Saint-Germain a été rendue officielle ce mardi. Le natif de Marseille, qui sort d’une expérience à Nice, va donc prendre la suite de Mauricio Pochettino. Le club fraîchement champion de France de Ligue 1 a longtemps espéré Zinédine Zidane. C’est finalement l’ancien coach de Saint-Etienne et Lille qui a eu le dernier mot. L’intéressé était présent devant les médias il y a quelques minutes. Morceaux choisis.

« Je suis ému et fier », lâche Galtier d’entrée

C’est Nasser al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain, qui a pris la parole en premier. NAK a eu un mot pour Mauricio Pochettino, fraîchement remercié, et a aussi coupé court, une fois de plus, à la rumeur Zidane. « Je remercie Pochettino pour tout le travail effectué, c’est un top coach, je lui souhaite le meilleur. Nous entrons dans une nouvelle ère, avec de nouvelles motivations, de nouveaux objectifs On a suivi le coach depuis Saint-Etienne, Lille puis Nice. On est fier de l’avoir avec nous. (…) Jamais on n’a parlé avec Zidane. J’adore le joueur et le coach aussi. Mais Christophe Galtier a toujours été l’option numéro 1. J’espère que ce sera la dernière question sur ce sujet. (…) On souhaite gagner, mais avec style« , a notamment déclaré le boss parisien.

Christophe Galtier et Nasser Al-Khelaïfi, respectivement entraîneur et président du PSG/Icon Sport
Christophe Galtier et Nasser Al-Khelaïfi, respectivement entraîneur et président du PSG/Icon Sport

Puis Christophe Galtier a livré ses premières impressions en tant que nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. « Je suis ému, je suis fier. Ici c’est Paris, face à cette phrase vous sentez les attentes des spécialistes, des supporters. Il va falloir, tous ensemble, travailler dans le bon sens pour rendre les gens heureux. Je mesure la responsabilité qui m’est donnée. Je m’y suis préparé. Si j’ai accepté ce poste, c’est que j’en suis capable. Seul, c’est très difficile. Ensemble, on est beaucoup plus forts. La présence de Luis Campos au PSG a été un élément déterminant. Les échanges avec mon président ont fait que j’ai accepté avec beaucoup d’humilité le poste d’entraîneur du PSG. Il y a des gens sceptiques, je le comprends.« 

Avant tout ce sont des joueurs qui veulent gagner, jouer, prendre du plaisir. Je vais beaucoup échanger avec eux. Dans la gestion d’un groupe, et c’est un privilège pour un entraîneur, la première des choses est d’imposer. Il n’y aura aucun compromis. On doit avoir un projet commun. Je ne vais pas révolutionner le vestiaire. Je vais écouter, observer.

Christophe Galtier, l’entraîneur du PSG, en conférence de presse sur la gestion du vestiaire.

« Il y a une grande orientation sur une défense à 3 »

Dans la foulée, Christophe Galtier a été interrogé sur le futur système de jeu du PSG. Lui l’adepte d’une défense à quatre devrait changer son fusil d’épaule. « Il y aura une approche différente sur le jeu. Paris a très souvent la possession. Il faudra bien attaquer, mettre une grosse pression mais garder un juste équilibre. Ça ne ressemblera pas à ce que j’ai pu faire car j’ai à ma disposition des joueurs d’un niveau incroyable. Je m’adapterai aux joueurs que j’ai sous mes ordres. Mais j’ai une idée précise de ce que je veux faire. Avec une grande orientation sur une défense à trois« , a détaillé l’ancien coach du LOSC.

Concernant son lieu de naissance, Marseille, rival historique des Parisiens, Galtier n’a pas caché que l’ambition du PSG a pris le dessus sur le côté personnel : « On fait un métier de passion, on veut gagner les plus gros trophées. Il n’y a pas un meilleur endroit que le Paris Saint-Germain. J’ai mis de côté mes origines marseillaises. Depuis pas mal de semaines, mes jours et mes nuits sont consacrés au Paris Saint-Germain.« 

Neymar adulé, les gardiens vont être fixés

Largement évoqué durant ce mercato estival, Neymar, sous contrat jusqu’en 2027, pourrait bien rester dans la capitale au moins une saison de plus. Christophe Galtier en tout cas, semble compter sur lui : « Neymar est un joueur de classe mondiale. Quel entraîneur ne souhaiterait pas avoir un tel joueur dans son effectif. Après, il faut trouver un équilibre. Mais j’ai une idée très précise de ce que j’attends de Neymar. Je vais être à l’écoute de ses attentes. Je souhaite qu’il reste avec nous. Des joueurs de classe mondiale, c’est toujours mieux de les avoir avec que contre nous. »

En tant qu’entraîneur français j’ai été très heureux de voir Kylian Mbappé rester au Paris Saint-Germain. Il fait partie des meilleurs joueurs au monde. On sait ce qu’il apporte à l’équipe. Si ces grandes individualités se mettent au service du collectif, le PSG fera une grande saison et sera une grande équipe. 

Christophe Galtier, le coach du PSG, sur Kylian Mbappé.

Le technicien a également abordé la question du turnover des gardiens de but, si décrié sous l’ère Pochettino. Pour coach Galtier, il faut une hiérarchie claire, même si elle peut évoluer. « Je vais rencontrer très rapidement les gardiens. J’ai vu la gestion qu’il y a eue, je n’ai pas à la commenter. J’ai toujours pour principe de nommer un numéro 1. La hiérarchie peut changer mais c’est plus simple pour eux de savoir leur position au sein de l’effectif« , a clarifié l’ancien entraîneur de l’ASSE.

Pour conclure, le natif de Marseille a été clair : le collectif avant tout. « Aucun joueur ne sera au-dessus de l’équipe. Faire en sorte que cette somme de talents devienne une grande équipe avec une grande force. Si des joueurs sortent de ce cadre-là, ils seront écartés. Il faut des joueurs heureux pour faire des performances. Heureux dans le vestiaire comme sur le terrain« , a affirmé Galtier. Comme ça, les choses sont claires.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires