dans

Le président de la fédé espagnole soupçonné d’organiser des orgies avec l’argent fédéral

Nouvelle affaire sordide dans le monde du football…

Luis Rubiales, le président de la fédération espagnole de football. (Icon Sport)
Luis Rubiales, le président de la fédération espagnole de football. (Icon Sport)

Luis Rubiales, le président de la fédération espagnole de football est dans la tourmente. Il aurait utilisé l'argent de la fédération pour l'organisation d'orgies. Plus

Un ancien dénonce

À chaque fédération ses scandales. Alors que la FFF est actuellement dans l’embarras après les révélations récentes de So Foot et Romain Molina, la fédération espagnole n’est pas en reste. D’après les révélations d’El Mundo, Juan Rubiales, oncle et ancien directeur de cabinet du président Luis Rubiales, a livré des informations plus que compromettantes au sujet de son neveu. Au bureau du procureur anti-corruption, il a dénoncé l’utilisation de l’argent de la fédération pour l’organisation d’orgies.

Les faits remontent au début de l’année 2020 à Salobreña, une ville située dans la province de Grenade, dans le sud de l’Espagne. Là-bas, Luis Rubiales a orchestré une fête dans un chalet privé. Officiellement, la réservation du chalet se destinait à un groupe de travail. Cependant, selon Juan Rubiales, cette location était uniquement pour le plaisir de son neveu et de son équipe la plus directe. De plus, toutes les dépenses ont été couvertes par les cartes d’entreprise de la fédération elle-même.

D’autres faits accablent Luis Rubiales

Limogé de son poste depuis, l’ancien directeur de cabinet a fait d’autres révélations sur le président de la fédération. Au cours de discussions très personnelles avec son neveu, celui-ci aurait déclaré devoir trouver une formule pour apporter de l’argent à son père. Alors que Juan Rubiales s’est dit prêt à l’aider de sa propre poche, son neveu lui aurait rétorqué « il ne s’agit pas de cela, mais il faut trouver quelque chose pour que l’argent sorte de la Fédération. » Un désaccord entre les deux hommes aurait ensuite conduit à la fin d’activité de l’oncle.

Luis Rubiales (à gauche) a porté les couleurs de Levante en tant que joueur. (Icon Sport)
Luis Rubiales (à gauche) a porté les couleurs de Levante en tant que joueur. (Icon Sport)

Une autre affaire remontant à l’année 2019 a aussi fait surface. À l’époque, le président Luis Rubiales aurait eu recours à une agence de détectives privés pour surveiller David Aganzo, le président du syndicat des footballeurs espagnols. Là encore, tout a été facturé à la fédération espagnole. Cette dernière n’a pas tardé à réagir : « Ni à cette date ni à aucune autre, un seul euro n’a été consacré à des questions qui ne sont pas propres à l’activité fédérative » .

Personne(s) lié(s) à cet article : Luis Rubiales
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires