dans

LDC, ASM, Kovac : « Parfois, le football n’est pas simple à comprendre »

La déception du coach de l’ASM.

Niko Kovac, entre satisfaction malgré tout et frustration (iconsport)
Niko Kovac, entre satisfaction malgré tout et frustration (iconsport)

Après un match nul face au Shakhtar Donetsk (2-2 après prolongation, défaite 1-0 à l'aller), l’AS Monaco a dit adieu à la Ligue des Champions. Une élimination qui donne des regrets à Niko Kovac. Plus

Kovac plutôt satisfait du match

Alors qu’ils menaient pourtant 0-2, les Monégasques ont craqué et se sont fait éliminer de la Ligue des Champions avant même de pouvoir y participer. Niko Kovac, l’entraineur de l’AS Monaco, a avoué avoir apprécié le match de ses joueurs malgré l’échec.

« On a fait revenir Monaco en coupe d’Europe. On a raté une grosse opportunité de jouer la C1. Mais on va emmagasiner désormais de l’expérience en Ligue Europa, surtout pour les plus jeunes. Mais avant tout, il faut se concentrer à nouveau sur la Ligue 1. On doit aller gagner à Troyes (ce dimanche 13h). On a un bel effectif pour la saison. On a vu ce soir qu’on peut très bien jouer au football. J’ai aimé notre match. Je suis certain que nos supporters aussi, mais aussi tous ceux qui ont regardé ce match. »

Conférence de presse, repris par RMC
Niko Kovac sur le banc de l'AS Monaco (iconsport)
Niko Kovac sur le banc de l’AS Monaco (iconsport)

Il pointe du doigt le manque de réussite

Cependant, Niko Kovac a avoué avoir quelques regrets. Selon lui, avec plus de réussite, son club aurait pu avoir 4 ou 5 buts de différence sur l’équipe ukrainienne.

« C’est le football. Ils ont frappé une fois et marqué deux buts. On frappe 25 fois et 10 cadrées. Normalement dans ce type de match, on doit finir avec 4 ou 5 buts de différence. On a joué de façon très agressive. On a pressé haut. C’est la façon avec laquelle on veut jouer. C’est comme cela que l’on jouait la saison dernière. On s’est créé beaucoup d’occasions. Et leur gardien a fait de grands arrêts. Parfois, le football n’est pas simple à comprendre. »

Malheureusement, comme on dit souvent dans le football, dominer n’est pas gagner. En attendant, l’AS Monaco de Niko Kovac va devoir se retourner vers la Ligue 1 où les débuts sont, là aussi, assez difficiles.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco
Personne(s) lié(s) à cet article : Niko Kovac
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires