dans

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) menacée d’annulation

La situation sanitaire est trop instable

Trophée de la CAN (IconSport)
Trophée de la CAN (IconSport)

Alors que le nouveau variant Omicron sème le trouble sur la planète, la Confédération Africaine de Football songerait à annuler la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (CAN) qui doit se tenir au Cameroun. Plus

La CAN menacée par la variant Omicron

Alors que le variant Omicron est en train d’envahir la planète, l’incertitude plane autour de la tenue de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Prévue initialement entre le 9 janvier et le 6 février 2022 au Cameroun, l’éventualité de l’annuler n’a malheureusement jamais été aussi forte.

L'Algérie a remporté la dernière CAN en 2019 (IconSport)
L’Algérie a remporté la dernière CAN en 2019 (IconSport)

La pandémie de coronavirus frappe durement le continent africain. Et le variant Omicron laisse songer à une future période encore plus délicate. Déjà repoussée d’une année en raison du Covid, la CAN pourrait connaître un nouvel épisode douloureux. Si des premiers doutes étaient déjà évoqués depuis plusieurs semaines, la situation actuelle risque d’engendrer une annulation pure et simple de la compétition. La Confédération Africaine de Football (CAF) serait en réflexion quant à ce sujet.

Des club de Premier League contesteraient l’idée de libérer leurs joueurs

Pour le moment, aucune décision n’a été prise. Cependant, plusieurs sélectionneurs d’équipes africaines seraient au courant de l’éventualité d’annuler la compétition. Si le variant Omicron est au centre des débats, la situation au Royaume-Uni n’aiderait pas non plus à stabiliser la situation. Boris Johnson évoquait il y a peu le « raz-de-marée » qui risque de déferler sur le territoire du Royaume-Uni avec ce nouveau variant. Et les clubs anglais contesteraient l’idée de libérer leurs joueurs pour la CAN. En effet, ils perdraient leurs éléments pour plusieurs semaines. Et devraient, en plus, accepter qu’ils soient soumis à une quarantaine lors de leur retour. La Premier League se passerait alors de ses joueurs pendant une longue durée. C’est donc une épine dans le pied en plus à traiter pour la Confédération Africaine de Football.

La grande fête du football africain se voit donc plus que menacée. À ce jour, aucune décision n’a été prise, mais il est nécessaire de se préparer à une potentielle annulation de l’événement. Si cette triste nouvelle se confirme, il faudra alors patienter jusqu’en 2023 pour profiter de la prochaine édition. Elle se déroulera en Côte d’Ivoire.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires