dans

L1, OL, Bosz : « Avec Paqueta, j’ai pris un gros risque »

La réaction du coach lyonnais après la victoire contre Monaco.

Peter Bosz logiquement satisfait après la victoire face à Monaco (iconsport)
Peter Bosz logiquement satisfait après la victoire face à Monaco (iconsport)

Samedi soir, l’Olympique Lyonnais s’est imposé lors du choc de la 10e journée de Ligue 1 face à l’AS Monaco (2-0). Une victoire qui a évidemment satisfait Peter Bosz, l’entraineur de l’OL. Plus

Bosz satisfait après la victoire contre Monaco

Après un début de saison laborieux, l’OL retrouve une bonne dynamique et enchaine les prestations de qualité. Face à Monaco samedi soir, les Lyonnais ont réalisé le coup parfait et ont obtenu une victoire importante pour la suite de la saison. Peter Bosz, interrogé sur la prestation de ses joueurs après la rencontre, a montré toute sa satisfaction. « Je pense que qu’on mérite de gagner. Ce n’était pas évident. Nos deux avant-centres et Paqueta n’étaient pas là, mais Rayan (Cherki) a bien joué. On n’a pas marqué en première période, alors qu’on a eu des occasions. En début de seconde, c’était très ouvert et on a effectué des changements. Tino (Kadewere) et Lucas (Paqueta) ont changé les choses. On joue de mieux en mieux, depuis plusieurs semaines. Mais on était dixième avant la rencontre. Et, sans un résultat ce soir, on aurait été encore moins bien classé. J’ai dit aux joueurs, avant la rencontre, qu’il fallait maintenant gagner, même si ce n’était pas évident face à Monaco. Mais, je le répète, c’est une victoire méritée. » (L’Equipe)

Peter Bosz sur le banc de l'OL face à Monaco (iconsport)
Peter Bosz sur le banc de l’OL face à Monaco (iconsport)

Il avoue avoir pris un risque pour Paqueta

À la surprise assez générale, l’entraineur Lyonnais a décidé de faire entrer en jeu Lucas Paqueta en seconde période. Le Brésilien, convoqué avec sa sélection, était il y a de cela quelques heures à peine sur la pelouse avec l’équipe du Brésil. Un choix risqué que Peter Bosz admet. « J’ai pris un gros risque. Normalement, ce n’était pas possible qu’il puisse jouer. Il avait joué 42 heures plus tôt, pendant une heure, avec le Brésil, avant de prendre un avion. Je ne devais pas le faire rentrer. Lui voulait être titulaire. Cet après-midi (samedi), à l’hôtel, on a marché, et on lui a dit de rester dans sa chambre pour dormir. J’ai pris un gros risque, mais ça s’est bien fini. »

Lors du prochain match, les Lyonnais affronteront le Sparta en Ligue Europa. En cas de victoire, le club rhodanien prendrait une grosse option sur la qualification.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Peter Bosz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires