dans

L1, Lille : Avant Brest, Gourvennec pointe du doigt « le besoin de se relancer » du LOSC

Lille reste sur deux prestations très décevantes et a besoin de points en Ligue 1…

Gourvennec espère que son équipe réussira à basculer d'une rencontre de Ligue des champions à un match face au 19ème de Ligue 1 ce samedi (iconsport)
Gourvennec espère que son équipe réussira à basculer d'une rencontre de Ligue des champions à un match face au 19ème de Ligue 1 ce samedi (iconsport)

À la veille de recevoir Brest, Jocelyn Gourvennec était en conférence de presse ce vendredi 22 octobre. L'entraîneur de Lille espère que ses joueurs afficheront un autre visage que celui montré à Clermont et contre Séville ces derniers jours. Plus

Gourvennec et l’importance de la réception de Brest

Quel visage affichera le LOSC face à Brest ce samedi dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1 ? Après trois succès consécutifs, le champion de France en titre a sombré, revenant à ses difficultés du début de saison. Surpris à Clermont (1-0), les Lillois ont enchaîné une deuxième rencontre sans marquer face à Séville en milieu de semaine (0-0). Un nul face à un cador européen qui n’a pas totalement rassuré les observateurs. En conférence de presse ce vendredi 22 octobre, Jocelyn Gourvennec, l’entraîneur lillois a surtout voulu se concentrer sur la venue de Brest alors que son équipe « a besoin de se relancer, de retrouver une dynamique et de se rapprocher du niveau du match contre Marseille (2-0 le 3 octobre). »

« Tous les matchs sont déterminants et importants lorsqu’on veut être dans le haut de tableau. Après, on a des ratés, malheureusement. On a eu un non-match à Clermont (1-0). Quand on fait un match comme mercredi (contre Séville en Ligue des champions), c’est important d’être lucide et de bien analyser et une fois qu’on a analysé, on laisse le match derrière et on regarde le match suivant. Il faut faire cette gymnastique-là. Ce n’est pas la Ligue des champions, c’est la Ligue 1, c’est notre quotidien. C’est important d’être très prêts mentalement.« 

Le Lille de Gourvennec n’y arrive pas contre les mal-classés

Mais alors que cette rencontre face au SB29 intervient après un choc européen, il opposera au club nordiste un mal-classé face auquel le LOSC est apparu en difficulté et en manque d’imagination depuis le début de la saison (Brest est 19ème au coup d’envoi de la 11ème journée).

« Il faut que l’on soit en veille mentale tout le temps. Il n’y a pas de match facile en L1, tout le monde le sait. Il faut aller chercher ces victoires-là. Dans la répétition, on doit garder un degré d’investissement important et être capable de mettre du rythme. Contre Brest, il va falloir mettre beaucoup de mouvements et réussir notre entame de match. Mercredi, j’ai employé un terme qui n’était sans doute pas approprié quand j’ai parlé de match plein (après Séville). C’était plus un match solide. Maintenant, on a besoin de faire un match plein. C’est important d’être bons défensivement, mais il faut qu’on soit beaucoup plus conquérants et plus fluides aussi dans le jeu.« 

À Clermont, Lille a rendu l'une des plus mauvaises copies de son début de saison (iconsport)
À Clermont, Lille a rendu l’une des plus mauvaises copies de son début de saison (iconsport)

« Yilmaz peut certainement mieux faire »

Alors que Lille reste sur deux matchs sans marquer, Jocelyn Gourvennec s’est livré sur Burak Yilmaz. Le buteur turc, moins incisif que la saison dernière (4 buts toutes compétitions confondues), doit être l’un des leaders de l’attaque lilloise. Pour le moment, il symbolise surtout le manque de confiance des offensifs nordistes.

« On échange beaucoup, évidemment. C’est quelqu’un qui est très lucide, qui peut être volcanique dans les matchs, mais qui, au quotidien, a beaucoup de sérénité. Nos discussions sont toujours intéressantes. C’est un joueur qui pèse beaucoup sur les défenses. Il a cette capacité à très bien se déplacer, et surtout à apporter de la profondeur à l’équipe parce qu’il est toujours à la limite du hors-jeu. Il est systématiquement une menace pour les défenseurs. Ils savent qu’ils ne peuvent pas se manquer dans leurs interventions. Après, il y a la réussite et l’efficacité, où, à l’image de l’équipe, il peut certainement faire mieux.« 

Auteur de quatre buts depuis le début de saison, Burak Yilmaz symbolise les difficultés de Lille (iconsport)
Auteur de quatre buts depuis le début de saison, Burak Yilmaz symbolise les difficultés de Lille (iconsport)

Trois jours après Séville, le match le plus important de la semaine du LOSC se joue certainement ce samedi au stade Pierre-Mauroy…

Équipe(s) liée(s) à cet article : LOSC (Lille)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jocelyn Gourvennec
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires