dans

Juventus : Allegri évoque sa signature au Real Madrid

Le contrat était signé, mais la tentation turinoise était plus forte !

Massimiliano Allegri, l'entraîneur de la Juventus Turin (Icon Sport)
Massimiliano Allegri, l'entraîneur de la Juventus Turin (Icon Sport)

Entraîneur de la Juventus Turin entre 2014 et 2019, Massimiliano Allegri y a fait son retour l'été dernier. Après avoir signé un contrat... au Real Madrid. Retour sur ce printemps mouvementé pour le technicien italien. Plus

Certains qualifieront ce choix de problème de riche. Mais en mai dernier, Massimiliano Allegri a été confronté à un sérieux dilemme. Entraîner le grand Real Madrid ou revenir à la Juventus Turin, deux ans après. L’ancien milieu de terrain a d’abord dit oui aux Madrilènes avant de faire son comeback dans le Piémont !

Tout était bouclé avec le Real Madrid

Dans une interview accordée à GQ Italia, Massimiliano Allegri l’a avoué sans concession : « J’avais déjà signé un contrat avec le Real Madrid« . La saison dernière, le club merengue a vu Zinédine Zidane s’en aller. Ce dernier pointant du doigt un manque de confiance de la part de ses dirigeants. Le Real venait de terminer la Liga espagnole à la deuxième place derrière l’Atlético. Et sa route en Ligue des champions s’était arrêtée en demi-finale face au futur vainqueur, Chelsea. L’ex-joueur du Napoli, natif de Livourne, était donc l’heureux élu pour succéder à ZZ. Finalement, une proposition de la Juventus Turin a tout changé. « J’ai appelé le président (du Real Madrid, Florentino Pérez, NDLR) pour lui dire que je n’irais pas parce que j’avais choisi la Juventus. Il m’a remercié », a ainsi expliqué Allegri.

Massimiliano Allegri, entraîneur de la Juventus Turin / Icon Sport
Massimiliano Allegri, entraîneur de la Juventus Turin / Icon Sport

Comeback raté pour Allegri à la Juve

Pour rappel, lors de son premier passage sur le banc de la Juventus Turin, entre 2014 et 2019, Massimiliano Allegri, ce sont plus de 70 % de victoires. Ce sont aussi cinq titres en Serie A, quatre Coupe d’Italie, deux Supercoupe d’Italie et deux finales de Ligue des champions. Un parcours qui force le respect. Devant un tel palmarès, on comprend aisément le choix du technicien de 54 ans d’avoir refoulé Madrid au dernier moment pour espérer revivre de telles sensations à Turin.

Hélas pour lui, depuis son retour au sein du club de la Vieille Dame, Allegri n’y arrive plus. La Juve n’a pas fait mieux que lors des deux éditions précédentes de la Ligue des champions en sortant par la petite porte dès les huitièmes de finale. En Serie A, avec sept points de retard sur le leader, l’AC Milan, malgré la belle dynamique actuelle, les jeux sont presque faits. Max Allegri, en toute transparence, l’affirme, signer au Real aurait été « le couronnement de (s)a carrière. » Mais il en a décidé autrement. Un jour, peut-être ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Juventus Football Club (Juventus), Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Massimiliano Allegri
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires