Une période creuse

Le Bayern Munich a connu des jours meilleurs. Le club bavarois stagne en Bundesliga et ne parvient pas à se relancer. Les hommes de Julian Nagelsmann n'ont plus gagné depuis le 21 août, face au VfL Bochum. Avec 3 matchs nuls et 1 défaite, les Allemands sont dans une phase compliquée... Alors que l'entraîneur a laissé entendre qu'il était prêt à passer le flambeau, celui-ci a tenu à clarifier ses propos. Il ne se voit pas encore quitter le banc du Bayern Munich maintenant.

Le Bayern connaît des jours compliqués.
Le Bayern connaît des jours compliqués. (Icon Sport)

"Dire que les deux dernières semaines ne m'ont pas du tout perturbé serait un mensonge. C'est logique et normal", commence Julian Nagelsmann. Ces deux dernières semaines, mon nom a été mentionné de manière excessive et pas beaucoup d'autres noms. Et dans une certaine mesure, cela ne me dérange pas, car je sais que je m'investis beaucoup dans ce travail, que je donne aux joueurs un plan clair et je dirais que je suis un être humain décent et que je les traite bien. Vous jouez un rôle quand vous gagnez et bien sûr aussi quand vous perdez." L'entraîneur est en pleine remise en question. Non pas pour son avenir mais sur sa façon de jouer. Il veut renouer avec la victoire et le fait savoir.

Nagelsmann au milieu d'un casse-tête

"Mais ce ne sont ni Joshua Kimmich, ni moi, ni Manuel Neuer qui sommes seuls responsables. (...) Donc non, je n'ai pas pensé à me retirer. C'est juste que j'avais envie de gagner ces matches et que le jour du décompte, je veux être champion d'Allemagne et, encore une fois, je veux aller plus loin en Ligue des champions et en Coupe d'Allemagne que l'année dernière. Si j'ai le sentiment que nous ne gagnons pas, je pense à la façon dont nous pouvons gagner à nouveau. Et c'est ce que je voulais exprimer en disant que je me remets en question", Julian Nagelsmann continuera donc sur le banc du Bayern Munich et c'est non-négociable.

Pourtant, le Bayern Munich cartonne dans les autres compétitions. Un sans-faute en Ligue des champions et une victoire en Coupe d'Allemagne. Il semblerait que la recette du succès ne prenne plus en Bundesliga. L'heure de se réinventer et de voir comment mieux se relever pour Julian Nagelsmann. À l'heure actuelle, le Bayern Munich planche à la cinquième place du championnat avec 12 points. Le leader, l'Union Berlin, compte déjà 17 points. L'écart est loin d'être creusé mais il faudra faire attention à ne pas se laisser couler.