dans

Jorge Desio, adjoint de Sampaoli, après OM-Nice : « Espérons qu’il s’agisse d’un point de départ »

Heureux de retrouver le goût de la victoire au Vélodrome.

En l'absence de Sampaoli, Jorge Desio était sur le banc de l'OM au PAOK / Icon Sport
En l'absence de Sampaoli, Jorge Desio était sur le banc de l'OM au PAOK / Icon Sport

L'Olympique de Marseille s'est adjugé le choc de la 29ème journée de Ligue 1 face à l'OGC Nice (2-1) et est désormais seul dauphin du PSG. Jorge Desio, adjoint de Jorge Sampaoli, a donné son sentiment sur la rencontre. Plus

L’OM regagne enfin à domicile en championnat

Non sans peine, l’Olympique de Marseille s’est imposé au stade Vélodrome face au concurrent direct pour la deuxième place, l’OGC Nice. Grâce à des buts de Milik et de Bakambu, les Phocéens comptent désormais un petit matelas d’avance sur les Aiglons. Jorge Desio, adjoint d’un Sampaoli suspendu, est revenu sur la physionomie du match et sur le bonheur de pouvoir enfin regagner à domicile en Ligue 1… depuis le 04 février dernier.

« On avait du mal à gagner à domicile et c’est vrai qu’on l’emportait plus souvent à l’extérieur. Je ne peux pas vous donner d’explications. Espérons qu’il s’agira d’un point de départ. »

Jorge Desio en conrérence de presse
Jorge Desio, adjoint de Sampaoli, lors de la rencontre de Ligue 1 entre l'OM et Nice. Icon Sport
Jorge Desio, adjoint de Sampaoli, lors de la rencontre de Ligue 1 entre l’OM et Nice. Icon Sport

« Après le but, on a souffert« , reconnaît Desio

Par ailleurs, le coach adjoint est revenu sur le choix du staff de l’OM de place Gerson en piston gauche, un rôle peu habituel pour le joueur brésilien, qui prend de l’épaisseur au sein du groupe marseillais.

« On avait imaginé un 5-4-1 avec Gerson sur la gauche car on pensait qu’il pouvait attaquer de l’extérieur et gagner des duels. On comptait sur ses qualités physiques, face à des joueurs rapides. On ne voulait pas un latéral traditionnel. »

Jorge Desio (propos relayés par L’Equipe)

Desio a mis l’accent sur les valeurs et le courage de ses joueurs, qui lui ont permis de prendre trois points très importants dans la course à la deuxième place. Du courage, il en a fallu pour défendre un score favorable mais pas définitif. Et face aux attaques niçoises, les Marseillais ont souffert en seconde période. « Il me semble qu’après ce but, nous avons effectivement souffert. On espérait avoir davantage le dessus sur Nice, a raconté Jorge Desio en conférence de presse. On a essayé de récupérer des ballons et de bien défendre. Mais on a malheureusement reculé et surtout tenté de garder ce résultat« . Une tactique qui aura finalement fonctionné, puisque l’OM est reparti du Vélodrome avec les trois points.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jorge Desio
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires