dans

Hors-jeu : l’UEFA veut rendre la règle plus conforme à « l’esprit du jeu » après le but de Mbappé

Une bonne nouvelle pour le football !

Le but de Kylian Mbappé contre l'Espagne, en finale de la Ligue des nations, a beaucoup fait parler, y compris à l'UEFA. Icon Sport
Le but de Kylian Mbappé contre l'Espagne, en finale de la Ligue des nations, a beaucoup fait parler, y compris à l'UEFA. Icon Sport

L'UEFA pourrait donner de nouvelles directives concernant l'interprétation de la règle sur le hors-jeu après le tollé provoqué par le but de Kylian Mbappé en finale de la Ligue des nations contre l'Espagne (2-1), dimanche 10 octobre. Plus

Le but de Mbappé en jurisprudence ?

En France, les subtilités de la règle du hors-jeu ont été particulièrement bien accueillies dans la soirée du dimanche 10 octobre. Celles-ci ont en effet permis aux Bleus de remporter la Ligue des nations aux dépens de l’Espagne (2-1), grâce à un but controversé de Kylian Mbappé. Sur une passe de Théo Hernandez à dix minutes du terme, l’attaquant parisien se retrouve seul face au gardien adverse et le trompe. Sur les ralentis proposés, le Français semblait pourtant hors-jeu. Mais après vérification de la VAR, le but a bien été validé. La raison ? La déviation involontaire d’Eric García, qui a remis en jeu l’attaquant de l’équipe de France.

En taclant et en touchant le ballon, Eric Garcia avait remis en jeu Kylian Mbappé. Icon Sport
En taclant et en touchant le ballon, Eric Garcia avait remis en jeu Kylian Mbappé. Icon Sport

De quoi rendre le défenseur du Barça dubitatif. « Le ballon part dans mon dos, je me jette et le touche avec mon talon. Mbappé, lui, est hors-jeu. L’arbitre me dit que, parce que je le touche et ne m’en éloigne pas, j’ai l’intention de jouer le ballon et que c’est la règle. Jamais un défenseur ne peut s’en écarter », avait éructé Eric García au sortir de la rencontre.

Les médias espagnols, quant à eux, s’étaient déchaînés dans leurs différentes éditions du lendemain. « Ils tuent le football », titrait Marca, alors que Sport évoquait une « injustice.«  Des protestations qui semblent avoir été entendues par l’UEFA. En effet, l’organisme européen pourrait bien revoir l’interprétation de sa règle du hors-jeu afin que de telles situations ne se produisent plus.

L’UEFA admet une interprétation de la règle « contraire à l’esprit du jeu« 

Pour éteindre l’incendie médiatique, l’UEFA a communiqué sur le sujet, ce vendredi 15 octobre, par la voix de son responsable de l’arbitrage. Roberto Rosetti a tout d’abord donné raison au corps arbitral de la rencontre France-Espagne. Mais il a aussi admis que l’interprétation de cette règle allait à l’encontre de l’esprit du jeu. « Anthony Taylor a pris la bonne décision sur le but de Mbappé. Mais l’interprétation actuelle de la règle semble être contraire à l’esprit du jeu, qui est d’empêcher quelconque joueur de profiter de sa position de hors-jeu. »

Anthony Taylor a pris la bonne décision en accordant le but de Kylian Mbappé contre l'Espagne, selon l'UEFA. Icon Sport
Anthony Taylor a pris la bonne décision en accordant le but de Kylian Mbappé contre l’Espagne, selon l’UEFA. Icon Sport

La règle du hors-jeu resterait, mais son interprétation serait revue

Ainsi, l’instance européenne du football serait prête à revoir ses textes pour les faire évoluer. « L’UEFA pense qu’il y a matière à améliorer la rédaction des règles pour qu’elle s’ajuste à l’objectif de la règle du hors-jeu et à l’esprit du jeu. J’ai déjà contacté mes homologues de la FIFA et de la IFAB et je discuterai avec eux de solutions lors de la prochaine réunion du groupe consultatif technique de l’International Board« , a continué Rosetti, ouvrant grand la porte à un changement de norme dans les mois à venir. Une bonne nouvelle pour le football, de toute évidence, puisque même les Français avaient du mal à comprendre comment ce but avait pu être validé. C’est dire.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires