dans

Les supporters de Bordeaux menacent de créer le trouble en cas de maintien du match contre l’OM

« On ne répond plus de rien. Nous serons autour du stade… »

Les supporters de Bordeaux menacent de créer le trouble en cas de maintien du match contre l'OM
Les supporters de Bordeaux menacent de créer le trouble en cas de maintien du match contre l'OM (Photo by Icon Sport)

Alors que l'incertitude règne autour de la tenue du match entre Bordeaux et l'OM, le groupe de supporters bordelais Ultramarines a publié un communiqué. Plus

Touché par le Covid-19, Bordeaux ne remplit pas les critères fixés par la Ligue de Football Professionnel pour justifier un report du match de Ligue 1 contre l’Olympique de Marseille, vendredi 7 janvier. Une décision honteuse pour les supporters du club. Ces derniers ont menacé de se rendre autour du stade malgré le huis clos et de créer le trouble.

Les Ultramarines promettent de se joindre aux possibles débordements des supporters le jour du match

Pour mettre la pression sur la Ligue de football professionnel, le groupe de supporters des Ultramarines a menacé de se joindre aux potentiels débordements qui pourraient avoir lieu aux abords du Matmut-Atlantique le jour du match à Bordeaux.

« Si le match est maintenu dans de telles conditions, il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters des Girondins en colère qui accèderont aux abords du stade vendredi (7 janvier) malgré le huis clos, et auxquels nous nous joindrons. »

Communiqué des Ultramarines
@Twitter

« On alerte sur le danger potentiel que le maintien de cette rencontre suscite »

Puis, au micro de RMC Sport, le porte-parole des Ultramarines a confirmé les intentions de son groupe de supporters de Bordeaux, et en a même rajouté une couche.

« On ne répond plus de rien, les gens sont extrêmement en colère. Des dizaines de milliers de Bordelais attendaient ce match. Vendredi, il est hors de question que l’on reste à la maison si le match est programmé. Nous serons autour du stade. On en appelle à toutes les autorités compétentes, il faut que la raison revienne. On alerte sur le danger potentiel que le maintien de cette rencontre suscite car les gens sont révoltés. C’est un avertissement ! Dans le marasme actuel, on n’a pas besoin de rajouter des problèmes de sécurité qui vont irrémédiablement se présenter vendredi (7 janvier). »

Florian Brunet, le porte-parole des Ultramarines, à RMC Sport

Admar Lopes, le directeur technique de Bordeaux, « comprend le sentiment » des supporters

En conférence de presse, le directeur technique de Bordeaux, Admar Lopes, n’a même pas cherché à calmer ses supporters. Au contraire, il s’est plutôt joint à leur colère.

« Ils ont dit avec leurs mots ce qu’ils ressentaient. Je comprends qu’ils soient déçus, je comprends leurs sentiments. Le club n’a pas été respecté. »

Admar Lopes, le directeur technique de Bordeaux, en conférence de presse
Admar Lopes, le directeur technique de Bordeaux. Icon Sport
Admar Lopes, le directeur technique de Bordeaux. Icon Sport

Ça risque d’être chaud à Bordeaux !

Équipe(s) liée(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires