dans

CdF : Bordeaux, décimé par le Covid-19 mais forcé de jouer, dénonce le « manque de respect » de la FFF

La FFF aurait écouté Bordeaux, mais trop tard…

Admar Lopes n'a pas aimé l'absence de réponse de la FFF suite à la demande de report par Bordeaux... (Icon Sport)
Admar Lopes n'a pas aimé l'absence de réponse de la FFF suite à la demande de report par Bordeaux... (Icon Sport)

Décimé par le Covid-19, le club des Girondins de Bordeaux a déposé un recours dernièrement à la FFF afin de reporter le match de Coupe de France contre Brest qui aura lieu dimanche 2 janvier 2022 à 13h45. Plus

Bordeaux snobé par la FFF ?

Les Girondins de Bordeaux ont révélé un véritable cluster dans l’enceinte du club. Admar Lopes, directeur technique de Bordeaux, a expliqué que le club approche des 22 cas de Covid. « On attend encore les résultats de tests PCR mais on approche des vingt-deux cas en tout, au club. Au niveau des joueurs, c’est entre quatorze et quinze », s’est lassé Lopes.

Et dans ces conditions, il est difficile pour Vladimir Petkovic d’aligner une équipe compétitive. Si le match était bel et bien maintenu, le technicien suisse arrivé cet été à Bordeaux devrait probablement utiliser des joueurs de la réserve pour remplir numériquement le groupe. En tout cas, l’article 3.3.3 du protocole de la FFF dévoilé lundi oblige les Girondins à présenter une équipe conformément au « règlement de l’épreuve et des règlements généraux de la FFF ». Dans le cas contraire, l’équipe est déclarée forfait.

Vladimir Petkovic va devoir se démener pour sortir un groupe compétitif pour le match de Bordeaux face à Brest. (Icon Sport)
Vladimir Petkovic va devoir se démener pour sortir un groupe compétitif pour le match de Bordeaux face à Brest. (Icon Sport)

Admar Lopes dénonce un « manque de respect »

Très en colère, Admar Lopes a dénoncé un « manque de respect » de la part des dirigeants de la FFF, dans les colonnes de L’Equipe. En effet, la FFF aurait refusé d’entendre le recours à un report de match des Girondins de Bordeaux. Lopes déplore le manque de réponse et de transparence de la FFF et critique même le règlement. 

« C’est d’autant plus incompréhensible que le règlement de la FFF stipule que pour un match entre deux équipes professionnelles, c’est le règlement de la LFP qui s’applique. Ça signifie que si nous avons onze joueurs indisponibles sur les trente inscrits auprès de la Ligue, le match doit être reporté », s’est agacé le Portugais. Le problème est bel et bien l’absence de réponse de la FFF à l’égard des Girondins de Bordeaux.

Si Admar Lopes aurait finalement réussi à se faire entendre grâce à cette interview, il serait de toute façon trop tard pour obtenir ce report. « On essaye d’avoir des échanges, des contacts, des précisions. Qu’est-ce qu’on nous répond ? Rien ou presque » a déclaré le directeur technique girondin. Y a-t-il eu un manque de cohérence au niveau des règlements croisés entre la FFF et la LFP ? La FFF a-t-elle délibérément choisi de ne pas donner suite au report du match demandé par les Girondins de Bordeaux ? Dans tous les cas, le Covid-19, à l’échelle du football, fait ressurgir des problèmes administratifs largement évitables.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires