dans

FPF : le PSG, l’OM et Monaco sanctionnés par l’UEFA

Le PSG lourdement sanctionné, l’OM et Monaco s’en tirent bien !

Logo de l'UEFA. / Icon Sport
Logo de l'UEFA. / Icon Sport

L'UEFA a publié un communiqué ce vendredi dans lequel il révèle les sanctions liées au fair-play financier. 8 clubs sont concernés dont l'OM le PSG et l'AS Monaco. Plus

Les sanctions tombent

Ce vendredi 2 septembre, les sanctions de l’UEFA concernant le fair-play financier est tombé. Dans un communiqué de l’UEFA, la grande instance de football a révélé les noms des clubs sanctionnés pour avoir dépassé le déficit de 30M€ autorisé. 8 clubs sont concernés dont 3 Français. L’AC Milan, l’AS Monaco, l’AS Rome, le Besiktas, L’Inter Milan, la Juventus Turin, l’Olympique de Marseille et enfin le PSG. Ces clubs auront trois ans afin de rentrer dans les clous du fair-play financier. Pour l’instant, les clubs sont tenus de s’acquitter d’amendes immédiates et avec sursis. Les amendes avec sursis devront être remboursées progressivement durant les trois prochaines années. Sous peine de quoi, des sanctions beaucoup plus lourdes seront prononcées envers les clubs concernés.

Le PSG, dans le viseur du fair-play financier depuis des années (Icon Sport)
Le PSG dans le viseur du fair-play financier depuis des années (Icon Sport)

« Le club ne peut inscrire plus de 23 joueurs sur sa liste A par rapport au maximum de 25 joueurs prévu dans le règlement des compétitions ». La dernière sanction que pourrait écoper les clubs est très dissuasive. En effet, les clubs pourraient tout simplement être exclus de la prochaine compétition interclub de l’UEFA. Cette sanction s’applique sous conditions durant la saison 2024/2025 et/ou 2025/2026.

Grosse amende pour le PSG

Au total, les 8 clubs devront s’acquitter de 172 M€ pour satisfaire les exigences du fair-play financier. Le PSG est le club le plus lourdement sanctionné des écuries concernées. Ainsi, le Paris Saint-Germain devra verser 10M€ immédiatement et 55M€ sur 3 ans. L’OM et Monaco s’en tirent bien avec des amendes de 300 000 € immédiate et 1.7M€ avec sursis.

Concernant les autres clubs sanctionnés, le Besiktas écope d’une amende immédiate de 600 000 €, l’AC Milan 2 millions, la Juventus 3.5 millions, l’Inter Milan 4 millions et l’AS Roma millions. La majorité des clubs a accepté un plan de redressement sur trois ans, à l’exception de l’AS Rome et de l’Inter Milan. Les deux clubs ont opté pour un plan sur 4 ans, mais également la restriction de ne pas pouvoir enregistrer de nouveaux joueurs pour les compétitions européennes jusqu’en 2024.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires