dans

FIFA : La Russie exclue de la Coupe du Monde 2022 (off.)

Des mesures radicales prises contre les Russes !

La Russie ne participera pas à la Coupe du Monde 2022 qui aura lieu au Qatar en fin d'année (Icon Sport)
La Russie ne participera pas à la Coupe du Monde 2022 qui aura lieu au Qatar en fin d'année (Icon Sport)

C'est officiel depuis quelques heures : la Russie va manquer la Coupe du Monde 2022 de football, qui se tiendra au Qatar en fin d'année. Même constat pour les féminines à l'Euro et le Spartak Moscou en Ligue Europa. Plus

Nous l’évoquions au stade de forte probabilité hier lundi, la rumeur s’est finalement transformée en certitude. La Russie vient de voir ses clubs et sélections officiellement exclues des compétitions internationales, et ce, à effet immédiat. Les Russes seront donc notamment privés de la Coupe du Monde 2022, qui aura lieu en fin d’année au Qatar. Vivement critiquée pour ses mesures jugées trop laxistes dimanche, la FIFA a donc décidé de rectifier le tir en durcissant sérieusement les sanctions.

Pas de barrage pour la Russie

« Après une première série de décisions adoptées par le Conseil de la FIFA et le Comité Exécutif de l’UEFA, qui se réservaient le droit de prendre des mesures supplémentaires, la FIFA et l’UEFA ont décidé ce 28 février 2022 de suspendre de leurs compétitions l’ensemble des équipes russes – sélections nationales ou clubs – jusqu’à nouvel ordre. » C’est ce que l’on peut lire sur le site officiel de la FIFA en ce début de semaine. En premier lieu, cela signifie que l’équipe nationale masculine de Russie ne disputera pas les barrages à la fin du mois. Ainsi, les Russes devaient affronter la Pologne dans une sorte de demi-finale. À première vue, il n’en sera rien. Mais ce n’est pas tout.

« Le football affiche sa totale unité et se veut pleinement solidaire de toutes les personnes touchées en Ukraine. Les deux présidents espèrent que la situation en Ukraine s’améliorera significativement et rapidement afin que le football puisse de nouveau être un vecteur d’unité et de paix entre les peuples« , précise la FIFA dans son communiqué.

La FIFA a décidé de durcir les sanctions à l'encontre des sélections et clubs russes / Icon Sport
La FIFA a décidé de durcir les sanctions à l’encontre des sélections et clubs russes / Icon Sport

Fin d’un partenariat historique, aussi

Car en parallèle, l’équipe de Russie féminine, qualifiée pour le prochain Euro disputé au mois de juillet prochain en Angleterre, va, elle aussi, rester à quai. Enfin, le Spartak Moscou, dernier club russe encore en lice en Ligue Europa, va lui aussi faire l’objet d’une exclusion. Le Spartak se préparait à défier les Allemands de Leipzig la semaine prochaine. En vain.

Enfin, comme l’expliquent nos confrères de L’Equipe dans leurs colonnes, l’UEFA a rompu avec effet immédiat un partenariat vieux de dix ans avec Gazprom. Le géant russe, investi notamment dans la Ligue des Champions, rapportait dans les 40 millions d’euros par mois à l’instance européenne du football. Vous l’aurez compris, les sportifs russes sont de tristes victimes collatérales mais le contexte actuel mondial a forcé la FIFA et l’UEFA à prendre des mesures radicales.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Russie
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires