dans

FFF : Le Graët dans la tourmente après des révélations choquantes

Le football français se porte bien…

Noël Le Graët, dans l'oeil du cyclone. (Icon Sport)
Noël Le Graët, dans l'oeil du cyclone. (Icon Sport)

Le magazine So Foot a fait de grandes révélations sur la Fédération Française de Football et son président, Noël Le Graët. Des informations qui écornent encore peu plus l'image du football français. Plus

À la FFF, tout ne tourne pas rond

Le journaliste Romain Molina avait déjà mis les pieds dans le plat en affirmant qu’il révélerait les nombreux problèmes et dysfonctionnements au sein de la FFF. Mais le magazine So Foot a pris les devants. Le média a fait plusieurs révélations dans un long dossier de six pages. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les informations publiées auront de grandes conséquences sur l’image de la 3F et de son président, Noël Le Graët.

Toujours selon So Foot, témoignages à l’appui, des cas de harcèlements sexuels auraient été révélés. De son côté, le président Le Graët se serait rendu coupable de plusieurs SMS graveleux et déplacés envers plusieurs salariées. « Vous êtes drôlement bien roulée, je vous mettrais bien dans mon lit » ou encore « Venez dîner chez moi ce soir« , aurait envoyé le dirigeant français, qui « saute sur tout ce qui bouge » selon un témoin.

Des problèmes d’alcool et d’ego

Mais le harcèlement sexuel n’est pas le seul souci qui ébranle la FFF ces dernières années. L’alcool coulerait à flot dans les bureaux de la fédération. La directrice générale, Florence Ardouin, aurait notamment critiqué Grégory Dupont, préparateur physique des Bleus. Ce dernier aurait refusé une coupe de champagne après la demi-finale de la Coupe du monde 2018. Cela n’aurait pas plu. Les soirées à la 3F seraient particulièrement arrosées.

Noël Le Graët, le boss de la FFF / Icon Sport
Noël Le Graët, le boss de la FFF / Icon Sport

Enfin, il y aurait de fortes tensions entre les différents salariés, où des insultes auraient fusé après des réunions et des désaccords. « Le sexe, le pouvoir et l’argent » seraient les seuls leitmotivs de la FFF. Le football passerait sérieusement en second plan, selon un témoin. « On a des guerres intestines entre les chefs qui polluent tout, des directeurs qui pensent à niquer tout le monde« , aurait-il déclaré.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Noël Le Graët
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires