dans

Everton : l’entraîneur Rafael Benitez prend la porte !

Les Toffees sont quinzièmes de Premier League…

Rafael Benitez n'est plus l'entraîneur d'Everton. Icon Sport
Rafael Benitez n'est plus l'entraîneur d'Everton. Icon Sport

Everton a annoncé le licenciement de son entraîneur Rafael Benitez, ce dimanche 16 janvier. Le technicien espagnol laisse les Toffees à la quinzième place de Premier League... Plus

La greffe n’a jamais pris. Rafael Benitez, qui avait débarqué l’été dernier sur le banc d’Everton pour succéder à un Carlo Ancelotti retourné au Real Madrid, a été licencié par le club anglais, ce dimanche 16 janvier. Les Toffees ont annoncé la nouvelle dans un communiqué publié sur leur site internet. Son bilan est peu reluisant : 5 victoires, 4 matchs nuls et 10 défaites en Premier League.

Une défaite indigne contre Norwich pour « couronner » un bilan peu glorieux

Il fallait réagir, et les dirigeants d’Everton l’ont fait. La quinzième place de Premier League actuellement occupée par le club de Liverpool ne correspond absolument pas à leurs ambitions, et Rafael Benitez a été désigné comme l’un des principaux responsables de cette situation. Il faut dire que l’Espagnol n’a pas arrangé son cas avec une défaite contre la lanterne rouge Norwich (2-1), samedi 15 janvier.

Rafael Benitez a vécu son dernier match sur le banc d'Everton contre Norwich. Icon Sport
Rafael Benitez a vécu son dernier match sur le banc d’Everton contre Norwich. Icon Sport

Benitez, le destructeur

Voir cette équipe d’Everton à quelques places de la zone rouge est une anomalie, puisque les Toffees sont plutôt destinés à viser une place européenne, même si les cinq ou six « gros » de Premier League semblent bien loin désormais. Cette saison encore, l’effectif pouvait paraître en mesure de gratter une sixième place si les planètes s’alignaient. Avec les internationaux anglais Jordan Pickford (gardien) et Dominic Calvert-Lewin (attaquant), l’attaquant brésilien Richarlison (coup de cœur du PSG) ou le latéral gauche français Lucas Digne, il y avait de quoi faire.

Mais Benitez n’a pas su trouver grâce aux yeux de ses joueurs. Il s’est notamment brouillé avec Lucas Digne, qu’il a poussé à trouver refuge chez Aston Villa. L’ancien du PSG a ensuite implicitement désigné Benitez comme la raison de son départ.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Everton
Personne(s) lié(s) à cet article : Rafael Benítez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires