dans

Euro 2020, Ukraine, Chevtchenko : « le banc de l’Angleterre vaut trois fois notre équipe »

Grealish, Rashford, Sancho… Le sélectionneur ukrainien a effectivement le droit d’être inquiet !

Andreï Chevtchenko avait du mal à réaliser après la victoire de l'Ukraine au bout de la prolongation contre la Suède (1-2 a.p) en huitième de finale de l'Euro 2020. Icon Sport
Andreï Chevtchenko avait du mal à réaliser après la victoire de l'Ukraine au bout de la prolongation contre la Suède (1-2 a.p) en huitième de finale de l'Euro 2020. Icon Sport

Après la victoire de l'Ukraine face à la Suède (2-1 a.p.) en huitième de finale de l'Euro, mardi 29 juin 2021, le sélectionneur ukrainien Andreï Chevtchenko avait déjà le regard tourné vers le quart de finale face à l'Angleterre. Et à l'entendre, c'est un affrontement entre David et Goliath qui attend ses troupes. Plus

Chevtchenko impressionné par l’Angleterre

Une victoire formidable, décrochée au bout de la prolongation. Après son triomphe face à la Suède (2-1 a.p), mardi 29 juin, l’Ukraine doit déjà préparer son quart de finale de l’Euro 2020 contre l’Angleterre, samedi 3 juillet à 21h. Et son sélectionneur Andreï Chevtchenko mesure très bien la montagne qui se dresse face à lui :

Andreï Chevtchenko
Andreï Chevtchenko peut déjà être fier de son parcours avec l’Ukraine, quart de finaliste de l’Euro 2020 avant d’affronter l’Angleterre. Icon Sport

« L’Angleterre est une équipe très bien organisée. Elle a son propre style. Il faudra qu’on sache bien défendre sur les côtés et en zone. J’ai quasiment vu tous les matches de l’Angleterre, à part aujourd’hui bien sûr, puisque nous préparions notre match. C’est vraiment dur de marquer contre l’Angleterre. Leur banc vaut probablement trois fois l’équipe d’Ukraine. Mais on va élaborer une stratégie. Tout est possible. »

Avant l’exploit ukrainien, l’Angleterre avait réalisé une démonstration de force contre l’Allemagne (2-0). Sur le banc se trouvaient notamment Jadon Sancho, Marcus Rashford et Jack Grealish. Ce dernier, qui pourrait devenir le joueur le plus cher de l’histoire de la Premier League, a d’ailleurs été décisif peu de temps après son entrée. Andreï Chevtchenko a confirmé qu’il allait analyser ce match avec ses hommes pour trouver une faille dans cette équipe, qui n’a pas encore concédé le moindre but dans la compétition.

Grealish, sur le banc au coup d'envoi, a encore été décisif avec l'Angleterre (iconsport)
L’équipe d’Angleterre compte des remplaçants de luxe comme Jack Grealish (à droite), Marcus Rashford et Jadon Sancho. (iconsport)

L’Ukraine fait face aux blessures

En dehors de l’ogre anglais, le sélectionneur de l’Ukraine s’est montré inquiet en ce qui concerne les blessures. C’est notamment le cas d’Artem Bessiedine. L’attaquant a été la victime d’une grossière faute de Danielson pendant la prolongation, qui a valu un rouge direct au Suédois.

L'Ukraine a dû faire faire à de nombreuses blessures en fin de match contre la Suède (iconsport)
L’Ukraine a dû faire faire à de nombreuses blessures en fin de match contre la Suède (iconsport)

« Artem va passer des examens avec nos médecins. C’est une blessure sérieuse. On est très inquiets pour lui, on espère que les ligaments ne sont pas touchés. Il y a eu autant de joueurs sonnés ou blessés en fin de rencontre parce que personne ne voulait abandonner, tout le monde voulait se qualifier. »

Andreï Chevtchenko en conférence de presse

Face à cette succession de blessés en fin de rencontre (Bessiedine, Yarmolenko, Krivtsov, Bezus…), la préparation va jouer un rôle important avant d’affronter l’Angleterre. L’ancienne gloire de l’AC Milan va devoir trouver des solutions pour ce match si important pour toute une nation.

Personne(s) lié(s) à cet article : Andreï Chevtchenko
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires